Lundi 23 septembre 2019 | Dernière mise à jour 04:09

Viande de cheval Spanghero, en liquidation judiciaire, est à vendre

Spanghero, l'entreprise au cœur du scandale de la viande de cheval, a été placée vendredi en liquidation judiciaire avec la possibilité de poursuivre ses activités pendant trois mois.

L'entreprise Spanghero est placée en liquidation judiciaire.

L'entreprise Spanghero est placée en liquidation judiciaire. Image: Keystone

Galerie Photos

Lasagnes au cheval sur le web

Lasagnes au cheval sur le web La Toile s'amuse du scandale

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En liquidation judiciaire. Tel est le sort de l'entreprise de Castelnaudary (Aude), annoncé ce vendredi par le tribunal de commerce de Carcassonne. Le spécialiste du surgelé aura toutefois le droit de poursuivre son activité encore 3 mois.

Ces trois mois pourront être éventuellement renouvelés une fois, a indiqué le tribunal qui a prononcé cette liquidation avec poursuite d'activités.

A vendre!

Spanghero, l'entreprise de Castelnaudary (Aude) au cœur du scandale de la viande de cheval, est à vendre, a indiqué son président. «Nous pensons que la meilleure solution, c'est de mettre cet outil-là sur le marché pour que d'autres opérateurs rassurent le client», a dit Barthélémy Aguerre. (afp/nxp)

Créé: 19.04.2013, 15h42

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.