Mardi 2 juin 2020 | Dernière mise à jour 23:59

Californie Un tag antisémite sur une synagogue

Quelques jours après le massacre de Pittsburgh, un tag antisémite a été découvert sur une synagogue californienne.

L'individu suspect n'a pu être identifié mais les patrouilles ont été renforcées autour de tous les lieux de culte ou bâtiments fréquentés par la communauté juive à Irvine, située dans le comté d'Orange.

L'individu suspect n'a pu être identifié mais les patrouilles ont été renforcées autour de tous les lieux de culte ou bâtiments fréquentés par la communauté juive à Irvine, située dans le comté d'Orange. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un tag antisémite a été découvert mercredi sur la façade d'une synagogue d'Irvine, en Californie, quelques jours seulement après l'attaque meurtrière contre une synagogue de Pittsburgh, a indiqué la police de la ville qui a ouvert une enquête.

Selon Allen Berezovsky, président de la synagogue Beth Jacob d'Irvine, à une soixantaine de kilomètres au sud de Los Angeles, ce sont des employés qui ont découvert l'inscription insultant les juifs, sommairement tracée à la peinture rouge.

Des images de vidéosurveillance montrent un individu portant une capuche, des lunettes de soleil et un masque chirurgical en train de sauter par dessus la clôture de la synagogue à 01h18 mercredi matin, puis s'enfuir sur un vélo volé sur place.

Les crimes de haine en hausse

«La police d'Irvine et notre service de sécurité ont passé au crible les bâtiments et n'ont rien trouvé d'autre que les graffitis», dit M. Berezovsky dans un communiqué transmis aux fidèles de la synagogue. «Nous faisons tout notre possible pour renforcer la sécurité des lieux, et nous continuerons à faire passer le message que nous sommes plus forts que la haine».

L'individu suspect n'a pu être identifié mais les patrouilles ont été renforcées autour de tous les lieux de culte ou bâtiments fréquentés par la communauté juive à Irvine, située dans le comté d'Orange, a précisé Kim Mohr, porte-parole de la police. «C'est une agression inhabituelle», a-t-elle assuré à l'AFP, «ce n'est pas normal d'avoir ce genre de crime à Irvine».

D'après un rapport publié en septembre par l'ONG «OC Human Relations», les «crimes haineux» et autres «incidents» liés au racisme ou à la discrimination ont augmenté pour la troisième année consécutive dans le comté d'Orange (respectivement 56 et 94 recensés en 2017). Les agressions visaient d'abord les musulmans (13%), puis les juifs (9%). (afp/nxp)

Créé: 01.11.2018, 01h38

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.