Jeudi 18 juillet 2019 | Dernière mise à jour 07:53

Afghanistan Les talibans lancent leur «offensive de printemps»

Les talibans ont lancé six attaques suicide concomitantes dimanche en Afghanistan pour marquer, selon eux, le début de leur traditionnelle «offensive du printemps». Trois ont eu lieu à Kaboul.

Vidéo

Condamnation européenne

La responsable de la diplomatie européenne Catherine Ashton a condamné dimanche soir les attaques menées simultanément contre plusieurs cibles à Kaboul, tout en soulignant que son personnel de l'UE en Afghanistan était sain et sauf.

Dans un communiqué de ses services, Mme Ashton a condamné "dans les termes les plus fermes" les attentats revendiqués par les talibans, qui ont visé plusieurs ambassades occidentales et le Parlement à Kaboul.

Le Service d'action extérieure de l'UE a eu des contacts avec son personnel en Afghanistan, qui est "sain et sauf", selon le communiqué.

L'Union européenne tient à "réaffirmer son soutien au gouvernement afghan et son engagement à continuer à soutenir les efforts du gouvernement pour consolider la stabilité et la démocratie" dans le pays, conclut le communiqué.

Réaction américaine

L'ambassadeur américain en Afghanistan Ryan Crocker a indiqué que la réponse des forces de sécurité afghanes à une vague d'attaques coordonnées qui a frappé dimanche le pays, notamment la capitale Kaboul, étaient un "signe clair de progrès".

"Nous avons assisté à une réaction très professionnelle de la part des forces de sécurité", a déclaré M. Crocker sur la chaîne CNN, après que des talibans eurent lancé une série de tirs et d'attentats suicide dans tout l'Afghanistan marquant le début d'une nouvelle offensive de printemps.

"Elles (les forces de sécurité) ont été capables de gérer de tels événements toutes seules. Il s'agit d'un signe clair de progrès", a ajouté l'ambassaeur.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les tirs et les explosions retentissaient encore dimanche soir à Kaboul, mais par intermittence. Ces assauts auraient fait 19 morts parmi les insurgés, tandis que 14 policiers et neuf civils auraient été blessés, selon le ministère afghan de l'Intérieur. De son côté, la Force internationale de l'OTAN (ISAF) a informé qu'aucune victime n'avait été signalée dans l'immédiat.

L'offensive a commencé en début d'après-midi lorsque des kamikazes équipés de vestes bourrées d'explosifs ont tenté de pénétrer dans l'enceinte du Parlement afghan. Au même moment, à l'extérieur, les premiers tirs retentissaient, mais les forces de sécurité ont repoussés les assaillants selon la police. Ceux-ci se sont retranchés dans un immeuble adjacent d'où ils ont pu résister.

Dans un autre quartier de Kaboul, d'autres kamikazes se sont emparé d'un bâtiment jouxtant un grand hôtel nouvellement construit, le Kabul Star, à moins de cent mètres de l'entrée fortement sécurisée d'une succession d'ambassades. Outre les armes automatiques, les assaillants ont utilisé des lance-roquettes.

Une grenade aurait également visé la maison d'un diplomate britannique, a rapporté un journaliste de Reuters. Trois roquettes ont également touché un supermarché proche de l'ambassade d'Allemagne où vont de nombreux étrangers.

Diplomates à l'abri

L'ambassade des Etats-Unis a fait résonner ses sirènes d'alerte dès les premiers tirs et a confiné son personnel, «sain et sauf», a indiqué son porte-parole. La cour de l'ambassade d'Allemagne a été endommagée mais personne n'a été blessé, a de son côté déclaré à Berlin un porte-parole du ministère des affaires étrangères.

A l'ambassade de France, le personnel s'est réfugié dans les sous- sols blindés et en est sorti dimanche en fin d'après-midi à la faveur de l'accalmie, a informé un diplomate français. Quant au personnel de l'ambassade britannique, il est aussi «sain et sauf», selon le ministère britannique des affaires étrangères. L'enceinte de l'ambassade du Japon a été touchée.

Les talibans ont rapidement revendiqué ces attaques, précisant que le quartier général des forces de l'OTAN de même que les ambassades de Grande-Bretagne et d'Allemagne étaient des cibles prioritaires.

«Nous revendiquons toutes ces offensives», a déclaré le porte- parole des insurgés Zabihullah Mujahed, ajoutant que ces actions avaient été «préparées depuis des mois» et que «de nombreux kamikazes y avaient pris part». Les renseignements afghans ont, eux, assuré que l'un des deux vice-présidents du pays, Mohammad Karim Khalili, avait été la cible des assaillants.

Attaques dans l'est et le sud

Des attaques ont aussi été perpétrées en périphérie de Kaboul. Des kamikazes ont pris d'assaut des bâtiments du gouvernement, de la police et une base américaine dans la province de Logar, au sud de la capitale, selon la police, qui n'a livré aucun bilan.

Plusieurs personnes ont en revanche été blessées quelques minutes plus tard lorsque deux kamikazes ont fait exploser leurs bombes à l'entrée de l'aéroport de Jalalabad, dans l'est. Enfin, à Gardez, toujours dans l'est, des talibans ont attaqué un centre d'entraînement de la police, blessant au moins quatre civils, selon le porte-parole du gouvernement de la province de Paktya.

Ces actions en disent long, selon les experts, sur l'intensification et l'extension à tout le territoire de la guérilla des talibans. «Le gouvernement de Kaboul et les forces d'invasion avaient dit il y a quelques temps que les talibans seraient incapables de lancer l'offensive du printemps, or les attaques d'aujourd'hui marquent le début de l'offensive du printemps», a déclaré Zabihullah Mujahed. (afp/nxp)

Créé: 15.04.2012, 17h32

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.