Dimanche 7 juin 2020 | Dernière mise à jour 09:25

Affaire russe Tentative de calomnier le procureur spécial

Des individus auraient tenté de discréditer Mueller en payant des femmes pour qu'elles l'accusent d'agressions sexuelles.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La police fédérale américaine FBI a ouvert une enquête pour déterminer si des individus ont tenté de discréditer le procureur spécial Robert Mueller en payant des femmes pour qu'elles l'accusent d'agressions sexuelles. Le magistrat est chargé de l'enquête russe.

«Quand nous avons appris la semaine dernière que des femmes auraient reçu de l'argent pour faire de fausses accusations contre le procureur spécial, nous avons immédiatement demandé au FBI d'enquêter», a déclaré mardi le porte-parole du procureur Mueller.

Il n'a pas donné d'autre détail sur l'affaire, mais cette communication, rare de la part de l'équipe d'enquêteurs, montre qu'elle prend cette affaire au sérieux. Le Federal Bureau of Investigation s'est refusé à tout commentaire.

Le site d'informations The Hill a rapporté avoir été contacté, comme d'autres médias américains, par une femme qui s'est présentée comme ayant travaillé dans les années 1970 avec Robert Mueller. Dans un courriel, elle a dit qu'un homme lui avait offert 20'000 dollars pour accuser le procureur âgé de 74 ans de harcèlement et d'agression sexuelle.

«Alcoolique» et «agresseur sexuel»

Cet homme s'est présenté comme le collaborateur d'un lobbyiste et présentateur radio d'extrême droite, Jack Burkman, leur a encore écrit cette femme. Le 20 octobre, celui-ci a annoncé sur sa page Facebook qu'il détenait des informations explosives sur le procureur Mueller. L'accusant d'alcoolisme, il a assuré disposer de sept témoignages de femmes ayant été agressées par le magistrat au cours des quarante dernières années.

M. Burkman, un avocat de Washington de tendance républicaine, a indiqué mardi qu'il présenterait jeudi la première victime présumée de M. Mueller. «Elle révélera une agression sexuelle très grave. Et d'autres suivront», a-t-il affirmé sur le réseau social.

Ancien officier des Marines et blessé au combat pendant la guerre du Vietnam, Robert Mueller a eu d'importantes responsabilités au sein du système judiciaire américain avant d'être directeur du FBI pendant douze ans, de 2001 à 2013.

Décrit comme un homme austère et méthodique, il a été chargé en 2017 d'enquêter notamment sur les soupçons de collusion entre la Russie et l'équipe de campagne de Donald Trump lors de la présidentielle de 2016. Son enquête irrite fortement le milliardaire républicain qui se dit victime d'une «chasse aux sorcières». (ats/nxp)

Créé: 31.10.2018, 03h41

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.