Samedi 25 janvier 2020 | Dernière mise à jour 11:58

Japon Tepco met une 2e caméra pour mieux surveiller Fukushima

L'opérateur de la centrale accidentée de Fukushima a annoncé vendredi avoir installé une deuxième caméra pour permettre de regarder en direct via internet une partie de la situation dans la centrale accidentée.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une première caméra est présente depuis longtemps déjà du côté du réacteur 4. La nouvelle a été fixée de l'autre côté, celui du réacteur 1. Il s'agit pour Tokyo Electric Power (Tepco) d'une opération de communication qui est censée prouver la volonté de la compagnie «d'offrir au public plus de transparence sur le statut de la centrale».

Les dirigeants de Tepco ont été durement critiqués depuis les premiers jours de l'accident de Fukushima survenu en mars 2011 dans le nord-est du Japon à cause d'une communication brouillonne, de soupçons de rétention d'informations, ou de manque de transparence.

Des efforts sont faits ces derniers mois avec l'accueil de journalistes (en nombre très limité cependant) dans la centrale ravagée et la diffusion d'images prises dans les installations saccagées.

Les images des deux caméras en place peuvent être vues aux adresses suivantes: tranche 1 (nouvelle) et tranche 4.

Créé: 10.01.2014, 07h57

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.