Mercredi 18 octobre 2017 | Dernière mise à jour 07:06

Irlande Un timbre à l'effigie de «Che» Guevara s'arrache

Un tampon avec le portrait du révolutionnaire argentin fait un véritable tabac et s'est déjà écoulé à plus de 100'000 exemplaires.

Ce timbre coûte 1 euro.

Ce timbre coûte 1 euro. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un timbre à l'effigie d'Ernesto «Che» Guevara, édité à l'occasion du 50e anniversaire de sa mort, s'arrache en Irlande. Le révolutionnaire argentin avait des racines familiales dans ce pays.

«Nous avions initialement imprimé 122'000 timbres... Nous sommes contraints d'en réimprimer» face à la demande, a déclaré vendredi un porte-parole de la Poste irlandaise. Le timbre de un euro reprend le célèbre portrait en noir et blanc créé par l'artiste dublinois Jim Fitzpatrick en 1968, sur un fond rouge sang.

Le père de «Che» Guevara, Ernesto Guevara Lynch, était un ingénieur civil d'origine irlandaise. La phrase «Dans les veines de mon fils coule le sang des rebelles irlandais» qui lui est attribuée figure sur l'enveloppe créée pour accompagner le timbre honorant son fils.

L'hommage n'est, cependant, pas du goût de tous en Irlande. Le sénateur Neale Richmond a jugé l'initiative «totalement inacceptable», se demandant si la poste avait aussi l'intention d'honorer des dictateurs comme Pol Pot ou Nicolae Ceausescu.

Ernesto «Che» Guevara est né le 14 juin 1928 à Rosario, en Argentine, au sein d'une famille de la bourgeoisie. Il a été exécuté par un soldat bolivien à 39 ans, le 9 octobre 1967. (ats/nxp)

Créé: 13.10.2017, 15h49


Sondage

Ferez-vous confiance aux véhicules autonomes?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.