Lundi 21 octobre 2019 | Dernière mise à jour 14:18

Nouvelle-Zélande Le tireur des mosquées inculpé pour terrorisme

Brenton Tarrant était déjà inculpé pour le meurtre de 51 fidèles dans deux mosquées de Christchurch en mars. Il l'est désormais pour terrorisme.

Brenton Tarrant (au centre) doit désormais répondre d'un acte de terrorisme.

Brenton Tarrant (au centre) doit désormais répondre d'un acte de terrorisme. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'extrémiste australien Brenton Tarrant, déjà inculpé pour le meurtre de 51 fidèles dans deux mosquées de Christchurch en mars, est désormais formellement poursuivi également pour terrorisme, a annoncé la police néo-zélandaise.

«L'accusation défendra l'idée qu'un acte terroriste a été commis à Christchurch», a indiqué la police dans un communiqué.

Le 15 mars, M. Tarrant, un suprémaciste australien de 28 ans, a ouvert le feu pendant la prière du vendredi dans deux mosquées de la grande ville de l'île du Sud, tuant 51 fidèles. La Première ministre Jacinda Ardern a dès le début décrit le carnage comme une «attaque terroriste».

Mais le tireur n'était jusqu'alors pas poursuivi en vertu du Terrorism Suppression Act qui est entré en vigueur en 2002 et au titre duquel personne, à ce jour, n'a été condamné.

L'Australien est donc désormais inculpé de 92 chefs d'accusation, dont 51 de meurtre, de 40 de tentative de meurtre et d'un de terrorisme.

Détenu dans une prison de haute sécurité où il est à l'isolement, M. Tarrant fait actuellement l'objet d'une expertise psychiatrique visant à déterminer s'il est en mesure d'être jugé. La prochaine audience est prévue le 14 juin. (afp/nxp)

Créé: 21.05.2019, 09h07

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.