Mardi 20 août 2019 | Dernière mise à jour 13:23

Espagne Toboggan de folie: «on vient de légaliser l’euthanasie»

Un invraisemblable toboggan urbain de 38 mètres a été fermé 24 heures à peine après son inauguration.

L'installation d'Estepona comprend des virages et une pente de plus de 30 degrés.

L'installation d'Estepona comprend des virages et une pente de plus de 30 degrés.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Les dentistes doivent se frotter les mains.» «À Estepona, on vient de légaliser l’euthanasie.» «Il se passera combien de temps avant qu’un touriste saoul trouve la mort ici?» Sur les réseaux sociaux, en Espagne, on ne compte plus les commentaires amusés ou horrifiés. Ce sont des réactions à l'ouverture d’un toboggan pour le moins improbable.

L’«œuvre» a été inaugurée jeudi dernier dans la station balnéaire espagnole d’Estepona, au sud du pays (Costa del Sol). Il s’agit d’un toboggan de 38 mètres de long comprenant des virages et une pente de plus de 30 degrés. L’idée? Permettre à ceux qui le souhaitent d'économiser quelques minutes de marche.

Des vidéos disponibles en ligne montrent qu’en prenant ses précautions, en freinant, on peut descendre tranquillement. Mais d’autres révèlent aussi que le toboggan urbain peut être dévalé à grande vitesse. Et l’«atterrissage» est plutôt brutal.

Des images de blessures – éraflures, contusions, brûlures – se sont également mises à circuler. Résultat, la ville a décidé de fermer son toboggan vendredi, 24 heures après l’avoir inauguré.

La Municipalité a cependant défendu son installation. Affirmant que la sécurité de l’engin avait été certifiée par la société qui l’a construit. Que les légères blessures étaient des «incidents isolés». Ou que «plus de 1000 personnes» ont testé le toboggan jeudi sans rencontrer aucun problème. Reste que la ville a bouclé son toboggan. Et a ouvert une enquête sur sa sécurité.

Créé: 14.05.2019, 06h38

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.