Lundi 18 novembre 2019 | Dernière mise à jour 13:50

Voyages Le tourisme international progresse de 4%

Une économie solide, des voyages aériens abordables et des visas facilités expliquent la croissance du nombre de voyageurs, selon l'Organisation mondiale du tourisme.

L'Europe a affiché une croissance de 4%, tirée par les touristes américains, chinois, japonais et provenant des pays du Golfe.

L'Europe a affiché une croissance de 4%, tirée par les touristes américains, chinois, japonais et provenant des pays du Golfe. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le nombre de touristes internationaux a progressé de 4% au niveau mondial au premier semestre 2019. La croissance a notamment été tirée par le Moyen-Orient et l'Asie-Pacifique, a annoncé lundi l'Organisation mondiale du tourisme (OMT).

Après des hausses de 7% et de 6% respectivement en 2017 et 2018, la progression du nombre de touristes «est en train de retourner aux tendances historiques. Elle est en ligne avec la prévision de croissance de 3% à 4%» pour 2019, a souligné l'OMT dans un communiqué.

Selon l'organisation internationale basée à Madrid, le nombre de touristes internationaux s'est élevé à 671 millions au premier semestre, presque 30 millions de plus que sur la même période en 2018.

«Une économie solide, des voyages aériens plus abordables, une meilleure connectivité aérienne et une plus grande facilitation des visas» expliquent cette croissance solide, selon l'OMT qui met toutefois en garde contre l'impact sur la confiance «d'indicateurs économiques plus faibles, (d')une incertitude prolongée autour du Brexit, des tensions commerciales et technologiques ainsi que des défis géopolitiques».

Dans le détail, le premier semestre a été particulièrement positif pour le Moyen-Orient ( 8%) et l'Asie-Pacifique ( 6%). L'Europe a elle affiché une croissance de 4%, tirée par les touristes américains, chinois, japonais et provenant des pays du Golfe. L'Afrique ( 3%) et les Amériques ( 2%) ont connu une croissance plus modérée, cette dernière région étant notamment affectée par le repli de 5% du marché sud-américain en raison des difficultés de l'Argentine. (ats/nxp)

Créé: 09.09.2019, 18h24

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.