Dimanche 7 juin 2020 | Dernière mise à jour 10:25

Inde Elle transporte son père blessé 1200 km à vélo

Une jeune fille de 15 ans a été invitée à passer des tests pour faire partie de l’équipe nationale de cyclisme après avoir transporté son géniteur blessé pendant 7 jours.

La jeune fille à vélo.

La jeune fille à vélo. Image: Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une adolescente qui a transporté en vélo son père blessé, un travailleur migrant ruiné par le coronavirus, sur plus de 1000 kilomètres en Inde a été invitée à passer des tests pour l’équipe nationale de cyclisme.

Jyoti Kumari, 15 ans, a pédalé, avec son père Mohan Paswan et leurs possessions sur le porte-bagages, de Gurugram, près de New Dehli, à leur village de l’État de Bihar, selon les médias locaux. Ils sont arrivés au village le 16 mai, après un périple de 1200 kilomètres parcourus en sept jours.

Mohan Paswan, un conducteur de pousse-pousse, est un des millions de travailleurs migrants ruinés par le confinement décidé en mars par les autorités pour tenter de ralentir la progression de la pandémie de coronavirus.

Sans argent pour payer le loyer ou acheter de la nourriture, les transports publics arrêtés, beaucoup d’entre eux se sont mis en route à pied ou à bicyclette vers leurs villages d’origine. Le difficile voyage du père et de la fille, juchés sur un vélo d’occasion acheté avec leurs derniers billets, a défrayé la chronique en Inde.

L’histoire a aussi attiré l’attention de la Fédération indienne de cyclisme, qui a proposé à Jyoti Kumari de passer un test pour tenter d’intégrer l’équipe nationale. «Elle a parcouru cette distance en sept jours avec son père et aussi des bagages. Je pense qu’elle a quelque chose en elle (…), ce niveau d’endurance. Nous pouvons la tester», a déclaré le président de la fédération, Onkar Singh. «Elle a dit que tout ce qu’elle voulait était de faire des études. Nous lui avons dit que nous prenons aussi en charge les études dans nos académies», a-t-il ajouté.

Selon la fédération, l’adolescente devrait revenir à New Dehli lorsque les restrictions de déplacements auront été levées. Elle passera alors des tests pour s’assurer qu’elle est apte à la compétition.

(AFP/nxp)

Créé: 23.05.2020, 13h54

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.