Samedi 17 août 2019 | Dernière mise à jour 11:29

Espace Trois astronautes de l'ISS prêts à revenir sur Terre

Après un séjour de six mois dans l'espace, un astronaute américain et deux cosmonautes russes vont quitter cette nuit la Station spatiale.

Barry Wilmore (devat à droite), Yelena Serova et Alexander Samokutyaev ont quitté les trois autres membres d'équipage de l'ISS.

Barry Wilmore (devat à droite), Yelena Serova et Alexander Samokutyaev ont quitté les trois autres membres d'équipage de l'ISS. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un astronaute américain et deux cosmonautes russes de l'équipage de la Station spatiale internationale (ISS) ont embarqué mercredi 11 mars à bord d'un vaisseau Soyouz amarré à l'avant-poste orbital en vue de leur retour sur la Terre après un séjour de six mois dans l'espace.

Barry Wilmore, Yelena Serova et Alexander Samokutyaev ont quitté les trois autres membres d'équipage de l'ISS pour rejoindre le Soyouz dont ils ont refermé le sas à 19h36 heure suisse. Le Soyouz devrait se désamarrer de l'ISS à 22h 44 avant de s'en éloigner.

Plusieurs heures après, le commandant du vaisseau russe allumera les rétrofusées pour ralentir sa vitesse afin de décrocher de l'orbite terrestre et entamer un plongeon vers la Terre, où le vaisseau se posera en douceur, freiné par un parachute, dans les steppes du Kazakhstan à 2h08 jeudi.

112 millions de kilomètres parcourus

Les deux Russes et l'Américain avaient été lancés vers l'ISS à bord d'un Soyouz le 26 septembre, passant au total 167 jours dans la Station spatiale et parcourant plus de 112 millions de kilomètres durant ce périple, précise la Nasa sur son site internet.

Les astronautes restent six mois dans l'ISS. Le prochain lancement d'un Soyouz est prévu depuis Baikonour au Kazakhstan le 28 mars, avec à bord l'astronaute américain Scott Kelly et les cosmonautes russes Mikhail Kornienko et Gennady Padalka.

Scott Kelly et Mikhail Kornienko feront un séjour d'un an dans l'avant-poste orbital, une durée sans précédent pour les membres d'équipage.

Cette expérience vise à «collecter des données biomédicales pour préparer les missions habitées de longue durée dans l'espace», a rappelé la Nasa.

(afp/nxp)

Créé: 11.03.2015, 23h25

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.