Lundi 18 novembre 2019 | Dernière mise à jour 05:32

États-Unis Trump fait marche arrière à propos du G7

Devant les critiques, le président américain a finalement renoncé à recevoir le G7 dans l'un de ses golfs en Floride.

Le Trump National Doral de Miami.

Le Trump National Doral de Miami. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président américain Donald Trump a annoncé samedi qu'il renonçait à son projet, extrêmement critiqué, d'accueillir un sommet du G7 dans un golf à Miami (Floride, sud-est).

«Du fait à la fois des Médias et de l'Hostilité Irrationnelle de Dingue des Démocrates, nous n'envisagerons plus le Trump National Doral de Miami pour accueillir le G7 en 2020», a-t-il écrit sur Twitter, réagissant à des accusations de corruption. «Nous entamerons la recherche d'un autre site, y compris éventuellement Camp David, immédiatement», a-t-il ajouté.

Le chef de cabinet de la Maison Blanche avait annoncé jeudi que ce site serait «le meilleur endroit» parmi une douzaine qui ont été envisagés. La présidence a depuis affronté une volée de critiques, relevant que cette décision violait une multitude de règles éthiques. Dès le lendemain, les élus démocrates au Congrès, qui ont déjà ouvert une enquête en vue de destituer de Donald Trump, signaient une proposition de loi pour empêcher le projet d'aboutir.

Elle était appelée «Trump's Heist Undermines the G-7 (THUG) Act» («Le braquage de Trump sabote le G7»), un jeu de mots avec «voyou» (thug, en anglais). Elle aurait bloqué tout financement fédéral pour ce sommet, même si elle avait peu de chances d'aboutir sachant la majorité républicaine au Sénat. Le Trump National Doral est l'un des actifs les plus importants dans la fortune de Donald Trump, mais, selon le «Washington Post», il a fortement souffert ces dernières années. (afp/nxp)

Créé: 20.10.2019, 04h26

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.