Lundi 6 juillet 2020 | Dernière mise à jour 18:43

Etats-Unis Trump licencie un inspecteur qui enquêtait sur Pompeo

Selon un élu démocrate, il s’agit d'un acte de représailles potentiellement illégal.

Le président américain Donald Trump lors d’une conférence de presse à Washington le 15 mai 2020.

Le président américain Donald Trump lors d’une conférence de presse à Washington le 15 mai 2020. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président américain, Donald Trump, a licencié un enquêteur du gouvernement qui avait ouvert une enquête sur le secrétaire d'Etat Mike Pompeo, a déclaré un élu démocrate, estimant qu'il s'agissait d'un acte de représailles potentiellement illégal.

Le Département d'État a confirmé le licenciement de l'inspecteur général Steve Linick dans la nuit de vendredi à samedi, sans donner de raison. Pour sa part, l'élu démocrate Eliot Engel, qui dirige la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants, a déclaré avoir appris que M. Linick avait ouvert une enquête sur Pompeo.

«Le fait que M. Linick ait été licencié au milieu d'une telle enquête suggère fortement qu'il s'agit d'un acte de représailles illégal», a ajouté M. Engel.

Aucun rôle officiel

Un assistant démocrate au Congrès, s'exprimant sous couvert d'anonymat, a déclaré que M. Linick enquêtait sur des plaintes selon lesquelles M. Pompeo aurait abusé d'une personne nommée par le pouvoir politique pour accomplir des tâches personnelles pour lui et son épouse.

M. Pompeo voyage fréquemment dans le monde entier dans l'avion du gouvernement en compagnie de son épouse, Susan Pompeo, ce qui fait grincer des dents car elle n'a aucun rôle officiel.

La présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a déclaré que M. Linick avait été «puni pour avoir honorablement rempli son devoir de protection de la Constitution et de notre sécurité nationale».

Nommé par Obama

Procureur de longue date, M. Linick a été nommé en 2013 par le prédécesseur de M. Trump, Barack Obama, pour superviser les 70 milliards de dollars de la diplomatie américaine.

Un porte-parole du Département d'Etat a déclaré que le nouvel inspecteur général serait Stephen Akard, un ancien assistant du vice-président Mike Pence.

Depuis l'année dernière, M. Akard est à la tête du Bureau des missions étrangères du Département d'Etat, qui s'occupe des relations avec les diplomates aux États-Unis. (AFP/nxp)

Créé: 16.05.2020, 08h24

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.