Mardi 14 juillet 2020 | Dernière mise à jour 03:37

Etats-Unis/ Iran Un proche de Trump prône une «réponse militaire»

Après la guerre commerciale, le conflit entre Washington et Téhéran se déplace sur le terrain militaire.

«Il est clair que ces dernières semaines l'Iran a attaqué des oléoducs et des navires d'autres pays et qu'il est à l'origine de flux de menaces à l'encontre des intérêts américains en Irak», a  déclaré M. Graham.

«Il est clair que ces dernières semaines l'Iran a attaqué des oléoducs et des navires d'autres pays et qu'il est à l'origine de flux de menaces à l'encontre des intérêts américains en Irak», a déclaré M. Graham. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un sénateur proche de Donald Trump a assuré lundi que l'Iran était responsable de récents actes hostiles au Moyen-Orient et a préconisé une «réponse militaire écrasante» en cas d'atteintes aux intérêts américains.

Lindsey Graham, un élu républicain, a précisé avoir été informé par le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, John Bolton, un faucon depuis longtemps partisan de la manière forte avec Téhéran.

«Il est clair que ces dernières semaines l'Iran a attaqué des oléoducs et des navires d'autres pays et qu'il est à l'origine de flux de menaces à l'encontre des intérêts américains en Irak», a tweeté M. Graham.

«Si les menaces iraniennes contre les personnes et les intérêts américains se concrétisent, nous devons apporter une réponse militaire écrasante», a estimé Lindsey Graham. Ryad a accusé l'Iran d'être derrière une attaque de drones revendiquée par les rebelles Houthis du Yémen, soutenus par Téhéran, contre un oléoduc saoudien.

L'attaque intervenait après des «actes de sabotage» non revendiqués dans le Golfe qui ont touché entre autres des pétroliers saoudiens.

Washington n'a pas officiellement attribué ces actes à Téhéran, mais a accusé l'Iran à de maintes reprises de préparer des attaques, notamment via ses affidés, dans des régions du Moyen-Orient comme par exemple l'Irak. (afp/nxp)

Créé: 20.05.2019, 21h04

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.