Jeudi 18 juillet 2019 | Dernière mise à jour 23:05

Cameroun Un navire militaire chavire, des disparus

Des dizaines de militaires sont portés disparus après qu'un navire de l'armée camerounaise a chaviré dimanche.

Le bateau a chaviré  entre la ville de Limbé (sud-ouest) et Bakassi. (Dimanche 16 juillet 2017)

Le bateau a chaviré entre la ville de Limbé (sud-ouest) et Bakassi. (Dimanche 16 juillet 2017) Image: Capture d'écran Google Maps

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un navire de l'armée camerounaise, transportant «des dizaines» de militaires de la Brigade d'intervention rapide (BIR) a chaviré dimanche dans les eaux territoriales camerounaises, a appris l'AFP de source sécuritaire.

Le bateau «a chaviré ce dimanche entre la ville de Limbé (sud-ouest) et Bakassi. Il y avait des dizaines de militaires à bord, dont un colonel», a déclaré à l'AFP une source sécuritaire sous couvert d'anonymat, alors qu'aucun bilan officiel n'a encore été communiqué.

La BIR, unité d'élite de l'armée camerounaise, est en première ligne dans la lutte contre le groupe djihadiste, nigérian Boko Haram dans la région camerounaise de l'Extrême-Nord. «L'armée a lancé des recherches», a poursuivi la source, et «au moins un corps a été repêché», selon une autre source proche de l'armée camerounaise.

D'après elle, le navire transportait, outre les militaires, du matériel destiné à la construction d'un quai sur une base militaire de Bakassi.

La Brigade d'intervention rapide a notamment contribué à sécuriser la péninsule de Bakassi, théâtre par le passé de prises d'otages. (afp/nxp)

Créé: 17.07.2017, 00h21

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.