Jeudi 22 août 2019 | Dernière mise à jour 17:04

Mexique Un passeur abandonne 65 clandestins

Des dizaines de migrants ont été trouvés en état de déshydratation sur une route près de Coatzacoalcos, située dans l'Etat de Veracruz.

Voiture de la police fédérale mexicaine.

Voiture de la police fédérale mexicaine. Image: archive/photo d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les autorités mexicaines ont découvert mercredi 65 migrants clandestins venus d'Inde et probablement abandonnés par des passeurs dans l'Etat de Veracruz, dans l'est du Mexique.

Ces migrants ont été trouvés en état de déshydratation sur une route près de Coatzacoalcos, l'une des villes les plus dangereuses de l'Etat de Veracruz.

Ce sont des locaux qui ont alerté les autorités de la présence de personnes qui ne parlaient pas l'espagnol et demandaient de l'aide, a déclaré à l'AFP une source au sein de la police fédérale mexicaine.

Ces personnes étaient en majorité des hommes qui «ne parlaient que l'anglais et dont beaucoup faisaient comprendre par signes qu'elles avaient besoin d'aide parce que le passeur les avait abandonnées», a rapporté cette source.

Selon un communiqué de la police que l'AFP a pu voir, ces étrangers «ont été conduits à l'Institut national des migrations pour être mis en sécurité».

146 dans un camion

Si la majorité des migrants illégaux qui tentent de parvenir aux Etats-Unis en passant par le Mexique sont d'origine centraméricaine, les autorités mexicaines voient toujours plus de migrants venant de pays d'Afrique ou d'Inde.

Dimanche dernier, les autorités ont arrêté 146 migrants venus d'Amérique centrale qui voyageaient dans un camion près de Coatzacoalcos et ont arrêté deux trafiquants d'êtres humains. (afp/nxp)

Créé: 15.08.2019, 07h22

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés Monde