Dimanche 15 septembre 2019 | Dernière mise à jour 13:30

Panama Une usurpation de propriété d'un hôtel Trump?

La justice de Panama a ouvert une enquête sur une éventuelle usurpation de propriété d'un hôtel luxueux, lié à Donald Trump.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Parquet de Panama a ouvert une enquête sur une éventuelle usurpation de propriété d'un hôtel luxueux du pays d'Amérique centrale, lié au président des Etats-Unis, Donald Trump.

Le procureur général Julio Villarreal a annoncé lundi que des enquêtes ont été ouvertes «afin d'établir s'il existe une conduite punissable concernant une plainte d'usurpation de propriété de l'hôtel Trump Ocean Club International Hotel and Tower», selon un communiqué du bureau du procureur.

Le communiqué précise que des «mesures» ont déjà été prises pour obtenir «une documentation appropriée des institutions concernées».

Inauguré en présence de Donald Trump

La Tour Trump, située dans un secteur huppé de Panama City, a été inaugurée en 2011 en présence de Donald Trump et de l'ancien président panaméen Ricardo Martinelli, actuellement détenu à Miami pour espionnage et sous le coup d'une enquête pour corruption.

Le complexe se compose d'un hôtel, d'appartements luxueux, d'un casino, de boutiques, de piscines, d'un spa et d'une petite plage privée.

Toujours dans le giron de Trump

L'hôtel et la plupart des appartements ont été vendus l'année dernière à la société Ithaca Capital Partners basée à Miami. Dans le cadre du contrat de vente, la direction de l'hôtel est censée rester dans le giron des affaires du président américain, la Trump organization.

Toutefois, après plusieurs litiges qui se sont terminés devant les tribunaux américains, le nouveau propriétaire, Orestes Fintiklis, gérant d'Ithaca, a tenté en vain de remplacer les membres de la Trump organization de la gestion hôtelière.

Vendredi dernier, M. Fintiklis s'est plaint que des employés présumés lui refusaient l'accès au complexe.

300 dollars la nuitée Bien que la Trump organization appartienne toujours au président américain, il ne contrôle plus l'entreprise en raison de son statut actuel.

D'une hauteur de 284 mètres et en forme de voilier devant Panama Bay, la tour Trump a été présentée lors de son inauguration comme le plus haut bâtiment d'Amérique latine.

A l'époque, son coût avait été estimé à 430 millions de dollars. Le prix des appartements oscille entre 250'000 et 1 million de dollars. Une nuitée en coûte 300 dollars pour la chambre la plus modeste. (afp/nxp)

Créé: 27.02.2018, 08h23

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.