Vendredi 18 août 2017 | Dernière mise à jour 18:29

Reportage 6/6 «Nous avons vécu une semaine mémorable»

A l’occasion des 30 ans de Nouvelle Planète, huit personnalités romandes participent à un projet humanitaire. «Le Matin» relate chaque jour une tranche de vie de ces vacanciers engagés.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C’est notre dernier jour et la banque de céréales est prête pour l’inauguration. Les villageois sont impatients et commencent à se rassembler autour de notre camp. Notre équipe est fatiguée, voire affaiblie pour certains, d’avoir travaillé pendant toute l’après-midi par 37 degrés à l’ombre. Mais heureuse d’avoir achevé un projet qui permettra à toute une région de manger à sa faim. Le maire, ses adjoints, les représentants de Performance Afrique et Nouvelle Planète, toute la population de Touba Cocky, et bien entendu le groupement des femmes qui seront responsables de la gestion de la banque se joignent à la fête, qui démarre par quelques discours, et se termine par des danses au son du djembé.

Nous avons tous vécu une semaine qui restera à jamais gravée dans notre mémoire. Ebahis par la générosité, le sens de l’accueil, les regards et les sourires des habitants de Touba Cocky, qui nous ont invités dans leurs maisons de paille et d’argile, offert de la nourriture, du thé, du temps, nous ont appris à danser et enseigné quelques mots en sérère ou en wolof, alors même que les barrières culturelles et sociales auraient dû empêcher une telle rencontre. Une véritable leçon de vie.

Il est temps de faire les valises et de se mettre en route pour Dakar. Nous sommes partagés entre le soulagement de quitter le confort spartiate de nos cases et la nostalgie de laisser notre village d’accueil revenir à ses occupations de base: le travail aux champs, le pilage du mil, les allers-retours au puit, la préparation de la nourriture. Les coeurs gravés par ces merveilleux moments de partage, nous nous laissons aller sur le trajet du retour: chants et musique pour les uns, réflexion pour les autres.

Philippe Randin, directeur de Nouvelle Planète, se réjouit de l’ambiance au sein du groupe suisse. Le physicien Christophe Ballif savoure d’avoir réappris tout simplement à prendre le temps. L’honorable conseiller national Pierre-André Page (UDC/FR), tout en machouillant un bâton de bois, sorte de cure-dents aux propriétés désinfectantes, prépare dans la voiture son discours du 1er Août, qui contiendra sans aucun doute une touche sénégalaise. (Le Matin)

Créé: 29.07.2016, 19h27


Sondage

Faut-il établir une liste noire fédérale pour les éleveurs qui maltraitent les animaux?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.