Lundi 23 septembre 2019 | Dernière mise à jour 06:24

Italie Venise crie son ras-le-bol des grands navires

Les habitants de la Cité italienne des Doges en ont marre des accidents de navires. Ils manifestent pour interdire leur circulation.

Un accident entre un paquebot de croisière et un bateau il y a une semaine a mis le feu aux poudres.
Vidéo: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté samedi à Venise pour demander l'interdiction du passage des grands navires dans la célèbre lagune. Un accident entre un paquebot de croisière et un bateau s'est produit dans la Cité des Doges il y a une semaine.

Le cortège a sillonné en fin d'après-midi les ruelles du centre historique de la Sérénissime derrière une banderole sur laquelle était écrit: «Fuori le navi dalla laguna» («Les grands navires hors de la lagune»).

«Ces géants doivent sortir de la lagune. Ils sont incompatibles avec l'équilibre de l'écosystème, en plus d'être dangereux pour la ville», a déclaré Gianfranco Bettin, président de la municipalité de Marghera, une fraction de la commune de Venise.

Organisée à l'appel du Comité «No Grandi Navi» («Non aux grands navires»), la manifestation est partie des «Zattere», ces quais en bois situés en face de l'île de la Giudecca, non loin du lieu où un bateau de croisière hors de contrôle, avec 3000 personnes à bord, avait heurté dimanche un bateau de tourisme en voulant s'amarrer, faisant quatre blessés légers.

L'accident, dont les images d'amateurs ont fait le tour du monde, a ravivé la controverse sur les risques et dommages, notamment écologiques, infligés au site et à son fragile écosystème par les énormes navires de croisière qui naviguent près du rivage. Les paquebots sont aussi accusés par les défenseurs de l'environnement de contribuer à l'érosion des fondations dans cette ville régulièrement inondée. (ats/nxp)

Créé: 08.06.2019, 20h30

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.