Jeudi 4 juin 2020 | Dernière mise à jour 22:37

Inondations Venise: deux toiles de Miró ont pris l'eau

Deux toiles de Joan Miró estimées à 1 million d'euros ont été abîmées par l'inondation qui frappe Venise.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux toiles de Joan Miró, qui devaient être exposées dans les prochains jours au palais Zaguri à Venise, ont été abîmées par l'inondation exceptionnelle qui a touché la cité italienne, a annoncé mardi le palais. Elles sont estimées à 1 million d'euros au total.

Lundi en début d'après-midi, l'«acqua alta» (eau haute) a atteint un pic de 156 cm, dépassant pour la 6e fois en plus de 80 ans le seuil de 150 cm et obligeant touristes et Vénitiens à circuler avec de l'eau jusqu'aux cuisses.

Au palais Zaguri, où une exposition «De Kandinsky à Botero» doit ouvrir jeudi, cette première alerte est passée sans souci, mais quand les organisateurs sont revenus dans la nuit surveiller la nouvelle marée haute, ils ont découvert une fuite venue des toilettes.

Les deux toiles de Miró étaient encore emballées, posées par terre contre le mur où elles devaient être exposées au deuxième étage, et se sont retrouvées dans l'eau presque jusqu'à la moitié.

Les deux toiles de Miro ont été envoyées en urgence dans un atelier d'Asti pour une restauration avant que l'eau saumâtre n'attaque les couleurs du maître espagnol. Tout le personnel du palais a été mobilisé dans la nuit pour mettre les autres toiles en sûreté et éponger les lieux. (ats/nxp)

Créé: 31.10.2018, 00h51

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.