Dimanche 15 septembre 2019 | Dernière mise à jour 09:45

californie La vente de la première Porsche gâchée par un cafouillage

Plusieurs erreurs d'annonces de mises dues à l'accent du commissaire-priseur ont fait échouer les enchères pour ce modèle de 1939.

La Porsche Type 64 a été conçue en se basant sur le châssis de la Coccinelle de VW.

La Porsche Type 64 a été conçue en se basant sur le châssis de la Coccinelle de VW. Image: RM Sotheby's

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À l'époque, ce véhicule manqua son rendez-vous avec l'histoire. Samedi 17 août dernier, c'est sa vente qui a échoué suite à un gros cafouillage lors d'enchères tenues lors de le semaine de l'automobile à Monterey (Californie).

Ferdinand Porsche, qui travaillait à l'époque pour VW, propose en 1938 un modèle sport inspiré du châssis de la Coccinelle, qui est resté au stade de projet. Mais en 1939, le parti nazi commande à l'ingénieur une voiture pour participer à une grande course entre Rome et Berlin pour célébrer l'alliance entre l'Allemagne et l'Italie. Ferdinand Porsche ressuscite alors ce modèle Type 64. Qui ne participera jamais à cette compétition puisque celle-ci fut annulée, la Seconde guerre mondiale ayant éclaté.

Dernier exemplaire

Trois de ces automobiles furent toutefois construites et seule celle-ci subsiste à ce jour. Elle fut d'ailleurs reconstruite par Porsche suite à un accident et est considérée comme la première voiture portant le nom Porsche sur sa carrosserie, celui-ci ayant été enregistré en 1946 seulement.

Cela devait donc être l'une des attractions de cette grande vente aux enchères organisée par RM Sotheby's, mais les choses ont rapidement mal tourné. Estimée à 20 millions de dollars, prix minimum que demandait son propriétaire actuel, la voiture a reçu une première enchère annoncée par le commissaire-priseur à 13 millions de dollars. Sauf que la tableau a affiché 30 millions. Premières exclamations dans la salle.

Une erreur de 53 millions

Une deuxième enchère à 14 millions s'est affichée à 40 millions puis enfin une autre à 17 millions, devenue 70 millions à l'écran . Le commissaire-priseur s'est aperçu du problème et a compris qu'il provenait de son accent, car il est Néerlandais. La personne chargée d'afficher les enchères avait mal compris ce qu'il disait, entendant 30 (thirty) quant le commissaire disait 13 (thirteen). «J'ai dit 17 (seventeen), pas 70 (seventy), désolé, c'est mon accent» dit alors ce dernier. Mais le mal était fait est une partie du public avait déjà quitté la salle face cette gabegie. Les enchères furent adjugées à 17 millions, mais annulées, le propriétaire jugeant la somme insuffisante et la vente non conforme. RM Sotheby's s'est platement excusée et a assuré qu'elle ferait tout son possible pour vendre le véhicule.

De nombreuses personnes dans la salle ont filmé cette vente surréaliste. Vidéo YouTube Ian Karr

6,3 millions pour l'Aston Martin de James Bond

Toute les enchères ne se sont pas aussi mal déroulées, puisque 768 des 1315 véhicules proposés ont trouvé preneur. La plus grosse vente a été conclue pour une MacLaren F1 de 1994, partie à 19,8 millions de dollars. Un prototype de Ford GT 40 Roadster de 1945 est lui parti à 7,65 millions de dollars. Quant à l'Aston Martin DB 5 de 1965, l'un des deux exemplaires conçus pour le film de James Bond «Opération tonnerre» et truffé de gadgets, il a été adjugé à 6,385 millions de dollars.

Créé: 20.08.2019, 10h39

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.