Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 00:03

Votation Vert'libs et PBD rejettent la loi sur les jeux d'argent

Les Vert'libéraux et le Parti bourgeois démocrate rejettent la loi sur les jeux d'argent soumise au vote du peuple le 10 juin.

Anaïs Grandjean (Jeunes Vert'liberaux Suisse), Philippe Nantermod, conseiller national (PLR) Jean-Philippe Gay-Fraret (Jeunes UDC Suisse), réunis à Lausanne pour exprimer leur rejet du verrouillage de l'internet.

Anaïs Grandjean (Jeunes Vert'liberaux Suisse), Philippe Nantermod, conseiller national (PLR) Jean-Philippe Gay-Fraret (Jeunes UDC Suisse), réunis à Lausanne pour exprimer leur rejet du verrouillage de l'internet. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Vert'libéraux ont nettement rejeté la loi sur les jeux d'argent lors de leur assemblée des délégués samedi à Genève. Les blocages représentent une atteinte à la liberté sur Internet. La décision est tombée par 85 voix contre une, a indiqué la PVL dans un communiqué. «La loi protectionniste sur les jeux d'argent accorde des privilèges injustes au lobby des casinos suisses», a déclaré le vice-président Pascal Vuichard. Les blocages peuvent être facilement contournés et renforceraient le marché noir.

Pour le PVL, un non à cette loi ne compromettra pas le financement du sport et de la culture. Il ouvrira plutôt la voie à une régulation libérale des jeux d'argent tout en assurant des revenus fiscaux et une prévention efficace.

Le PVL avait déjà rejeté en janvier dernier l'initiative «Monnaie pleine» par 94 voix contre 5 et 15 abstentions. Ces deux objets sont soumis au peuple le 10 juin prochain. Les délégués se sont également prononcés sur l'initiative «Pour la souveraineté alimentaire», en votation le 23 septembre. Avec 77 voix contre 1, ils rejettent nettement le texte.

«Certains objectifs de l'initiative comme la préservation des ressources ou des surfaces cultivées sont inutiles, parce qu'elles ont déjà été mises en œuvre ou sont sur la bonne voie. En outre, le texte de l'initiative est contradictoire et parfois peu clair. Comme parti progressiste et libéral, nous nous opposons aux exigences qui vont dans la direction d?une économie centrale planifiée», estime la vice-présidente Isabelle Chevalley dans le communiqué de presse.

Le PBD aussi

Le Parti bourgeois démocrate (PBD) rejette lui aussi la loi mais dans de bien moindres largeurs. L'assemblée des délégués samedi à Seewies (GR) a fixé le mot d'ordre pour la votation du 10 juin. La décision est tombée par 52 voix contre 44 et 8 abstentions, a indiqué samedi le parti. Les délégués ont suivi les arguments des Jeunes PBD.

(ats/nxp)

Créé: 28.04.2018, 14h46

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.