Dimanche 8 décembre 2019 | Dernière mise à jour 16:39

Guerre commerciale Washington négociera avec Pékin en septembre

Les négociations prévues en septembre entre la Chine et les Etats-Unis auront bien lieu, a confirmé Donald Trump jeudi.

Donald Trump le 15 août 2019.

Donald Trump le 15 août 2019. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président américain Donald Trump a affirmé jeudi que la prochaine session de négociations commerciales entre Pékin et Washington programmée début septembre était «toujours prévue». Il a répété que la Chine «voulait parvenir à un accord» et qu'il allait «bientôt» parler au président chinois Xi Jinping qu'il «connaît bien».

«C'est toujours prévu si je comprends bien. Mais plus important que le rendez-vous de septembre, nous parlons au téléphone, nous avons des entretiens productifs», a-t-il affirmé, répondant à des journalistes dans le New Jersey.

En début de semaine, l'administration Trump a finalement repoussé de plus de deux mois l'instauration de tarifs douaniers supplémentaires sur une vaste liste de produits grand-public importés de Chine comme des téléphones et des jouets.

Ce surcroît de taxes devait s'imposer au 1er septembre, avait décrété Donald Trump après avoir été déçu par le dernier round de discussions. Ses émissaires, Steven Mnuchin, secrétaire au Trésor et Robert Lighthizer, ambassadeur au Commerce, étaient alors revenus de Shanghai fin juillet sans grande avancée.

Abaisser le taux d'intérêt

Mais à l'approche de la saison des achats de fin d'année, l'administration Trump, par crainte de répercussions sur les prix des achats des consommateurs américains, a préféré reporter la surenchère tarifaire. Jeudi, Donald Trump a aussi répété que la Fed et son président Jerome Powell devaient baisser les taux d'intérêt.

«Tous les pays partout dans le monde baissent leurs taux. Il faut que ce soit équilibré. Je m'en moque qu'on soit plus haut (sur les taux) mais on est bien trop haut», a-t-il affirmé ajoutant que Jerome Powell avait fait «une grosse bêtise» en relevant les taux fin 2018. (ats/nxp)

Créé: 16.08.2019, 00h16

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.