Jeudi 21 février 2019 | Dernière mise à jour 13:59

Cannabis «Ya, Man!»: un rasta interpelle Obama en Jamaïque

En visite en Jamaïque, Barack Obama a été interrogé par un rasta sur la légalisation du cannabis.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après une visite au musée Bob Marley mercredi, Barack Obama a fait connaissance jeudi 9 avril avec une autre figure typique de la Jamaïque: un rasta coiffé de dreadlocks qui lui a demandé son avis sur la légalisation du cannabis.

Lors d'une rencontre entre des Jamaïcains et Barack Obama à Kingston, première étape d'un voyage qui le menait ensuite vers le Panama au Sommet des Amériques, Miguel Williams, un rasta, a lancé dans le dialecte local: «Merci! Salutations, monsieur le président! Vie et bénédictions sur vous et votre famille».

«Je m'appelle Miguel Williams, je suis un voyou... Ca suffit, ya man», a ajouté le rasta.

Légalisation du cannabis

Absolument pas dérangé par les ricanements du public, Miguel Williams s'est lancé dans un plaidoyer pour la légalisation du cannabis, dont les rastafaris font un usage que d'aucuns considèrent comme immodéré.

«Mais pourquoi donc est-ce que je m'attendais à cette question?», a répondu Barack Obama sur le ton de la plaisanterie. «Je crois fermement que le chemin que nous avons pris aux Etats-Unis avec la +guerre contre la drogue+ met trop l'accent sur la répression et le recours à la prison. Cela s'est avéré contre-productif», a-t-il expliqué.

Quant à savoir si les Etats-Unis devraient légaliser la production et la consommation du cannabis, Barack Obama s'est montré circonspect. «Je ne m'attends pas à ce que le Congrès change bientôt la loi fédérale», a-t-il conclu.

La législation en matière de cannabis est en train de rapidement changer aux Etats-Unis où, s'il reste une drogue illégale pour les autorités fédérales, il peut être légalement acheté dans 23 Etats à des fins médicales, et même dans deux Etats, Colorado et Etat de Washington (ouest), à des fins récréatives.

(afp/nxp)

Créé: 10.04.2015, 09h17

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.