Vendredi 21 septembre 2018 | Dernière mise à jour 15:19
Le top 3 des nationalités expulsées se répartit comme suit à Genève: Albanie, Roumanie et Algérie.

Le top 3 des nationalités expulsées se répartit comme suit à Genève: Albanie, Roumanie et Algérie. Image: iStock

Justice En Suisse romande, Genève expulse le plus de criminels étrangers

Le canton du bout du lac a prononcé plus de la moitié des mesures de renvois. Les autres cantons se défendent d’être laxistes. Et l’UDC dénonce un trompe-l’œil

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Combien de criminels étrangers font l’objet d’une expulsion en Suisse romande? Pour la première fois, la Conférence latine des chefs des Départements de justice et police dévoile des chiffres canton par canton (voir notre graphique ci-contre). Ce qui frappe d’emblée? Genève est le canton qui prononce, et de loin, le plus de renvois. Cela représente plus de la moitié des expulsions en Suisse romande.

Avant de voir pourquoi Genève figure dans le peloton de tête, rappelons que la nouvelle loi sur les expulsions est entrée en vigueur le 1er octobre 2016. Elle est donc relativement récente et découle de l’acceptation de l’initiative UDC «Pour le renvoi des étrangers criminels». Le juge expulse du territoire tout étranger (y compris les permis B et C) qui a commis un crime ou un délit grave. Assassinat, meurtre, viol, escroquerie, mariage forcé, incendie, la liste est longue. Mais le juge peut invoquer dans certains cas une clause de rigueur pour renoncer à un renvoi.

Clause de rigueur

Pourquoi Genève compte autant d’expulsions? Le procureur général Olivier Jornot y voit une raison simple. «J’ai mis en place un dispositif clair et efficace pour renforcer ma politique criminelle par rapport aux délinquants de passage. Que ce soit le cambrioleur géorgien, le voleur roumain ou le trafiquant d’Afrique de l’Ouest, nous demandons systématiquement l’expulsion de ces personnes qui n’ont pas de titre de séjour. En revanche pour des étrangers légalement établis en Suisse, nous appliquons souvent la fameuse clause de rigueur. Voilà pourquoi les personnes qui possèdent un permis B ou C sont plus rarement expulsées.»

Le top 3 des nationalités expulsées se répartit comme suit à Genève: Albanie, Roumanie et Algérie. Mais attention. Il ne faut pas confondre expulsion prononcée par la justice et exécution par la police. Il est pratiquement impossible de renvoyer, par exemple, des Algériens dans leur pays. Combien d’expulsions en 2017 ont-elles été réellement exécutées à Genève? 139 sur 238. L’expulsion est souvent différée car les délinquants doivent au préalable purger une peine de prison.

Pour en savoir plus, consultez le site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L’application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad. (Le Matin)

Créé: 17.02.2018, 22h49

Cet article est disponible en intégralité sur notre epaper

Déjà abonné ?

Identifiez-vous pour accéder à l'epaper

Pas encore abonné ?

Découvrez nos offres d'abonnement:

Numerique

Accès numérique illimité

Dès CHF 10.- par mois

Numerique Plus

Accès numérique illimité

+

Dès CHF 29.- par mois

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Les enquêtes du matindimanche