Mercredi 24 janvier 2018 | Dernière mise à jour 01:38
Laetitia Vasseur, cofondatrice et déléguée générale
de l’association française Halte à l’obsolescence programmée (HOP).

Laetitia Vasseur, cofondatrice et déléguée générale de l’association française Halte à l’obsolescence programmée (HOP). Image: DR

Obsolescence «L’affaire Apple relance l’intérêt pour le low-tech»

Apple a reconnu cette semaine brider les capacités d’anciens smartphones. L’association HOP appelle à la résistance. Interview avec sa déléguée générale, Laetitia Vasseur.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En reconnaissant jeudi ralentir volontairement d’anciens iPhone (6, 6S, SE, 7), Apple a créé un précédent. Même si la marque à la pomme jure agir pour le bien de ses clients, cet aveu apporte la preuve directe d’une politique dénoncée depuis plus de deux ans par l’association française HOP (Halte à l’obsolescence programmée). Sa déléguée générale, Laetitia Vasseur, voit dans ce dernier épisode l’occasion de corriger le tir.

Cet aveu d’Apple vous a-t-il surprise?

Non, pas sur le fond. Car nous dénonçons de telles pratiques depuis longtemps. Apple avait déjà reconnu officiellement que ses appareils étaient conçus pour ne pas durer plus de trois ans. Ces pratiques visent évidemment à faire acheter des modèles plus récents, comme l’iPhone 8 ou le X. Reste qu’il est désolant de voir qu’il faut les résultats d’une enquête américaine, menée par Geekbench, pour donner enfin du crédit à la parole des consommateurs, qui jusqu’ici se plaignaient dans le vide.

Apple explique que le but du bridage des appareils est de ménager la batterie…

C’est un élément technique que l’on peut entendre en soi, mais qui ne correspond pas à la réalité vécue. Dès qu’une nouvelle mise à jour est effectuée – et on ne peut pas y échapper – tout ralentit, et l’autonomie de l’iPhone baisse drastiquement. Il est très difficile de changer la batterie des smartphones, Apple n’entrant éventuellement en matière que lorsqu’elle est en toute fin de vie. Et le prix est élevé ( ndlr: 79 fr. sans garantie ou AppleCare + ). En juin, une enquête de Greenpeace avait déjà dénoncé les politiques d’irréparabilité d’Apple, mais d’autres aussi. HOP a d’ailleurs déposé en septembre la première plainte contre Epson, dans le domaine des imprimantes, grâce à la loi française de 2005 qui qualifie l’obsolescence programmée d’illégale.

Pour en savoir plus, consultez le site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L’application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad. (Le Matin)

Créé: 23.12.2017, 23h00

Cet article est disponible en intégralité sur notre epaper

Déjà abonné ?

Identifiez-vous pour accéder à l'epaper

Pas encore abonné ?

Découvrez nos offres d'abonnement:

Numerique

Accès numérique illimité

Dès CHF 10.- par mois

Numerique Plus

Accès numérique illimité

+

Dès CHF 29.- par mois

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Les enquêtes du matindimanche