Jeudi 22 février 2018 | Dernière mise à jour 17:49
Près de 56 400 places d’accueil ont été créées en Suisse depuis 2003. Malgré cet effort, la pénurie est forte, surtout dans les villes de Suisse romande.

Près de 56 400 places d’accueil ont été créées en Suisse depuis 2003. Malgré cet effort, la pénurie est forte, surtout dans les villes de Suisse romande. Image: Westend61/GettyImages

Garde Le délai d’attente moyen pour une place en crèche est de sept mois

Il faut s’armer de patience en Suisse romande avant de pouvoir placer son enfant à la garderie. Selon nos calculs, Genève est le canton où les délais sont les plus longs contrairement à Neuchâtel. Explications.

«Je suis obligée de travailler à 20%»

Derrière les chiffres se cachent des réalités plus complexes. Habitante de Genève, Samantha attend une place de crèche pour sa fille depuis deux ans. «Je me suis inscrite pendant mon congé maternité. J’ai dit que j’étais prête à me déplacer et à inscrire ma fille juste un jour par semaine s’il le fallait. Mais cela n’a pas suffi. On m’a mise sur liste d’attente. Résultat: je ne peux augmenter mon temps de travail. Je suis obligée de rester à 20%.»

Celle que nous appellerons Cindy est, elle aussi, dans la galère à Vernier. Elle attend une place de crèche pour son bébé depuis près d’un an alors qu’elle s’était inscrite à trois mois de grossesse. «Un mois et demi après mon inscription, en avril 2017, on m’a dit qu’il ne fallait pas que je compte sur une place avant septembre 2018 au mieux. J’étais étonnée, car je pensais que les couples qui travaillent à 100% comme nous étaient prioritaires. En août dernier, j’ai reçu une offre dans un autre quartier. J’avais trois jours pour me déterminer. Si j’acceptais, ils me réservaient la place à condition que je paie 50% du prix de septembre à décembre 2017 et 100% de janvier à avril 2018. Ce qui revenait à 12 000 francs! Là, c’est devenu un obstacle pour une question d’argent.»

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il faut compter près de sept mois d’attente avant de pouvoir placer son enfant à la crèche en Suisse romande. C’est ce qui ressort de notre enquête réalisée auprès d’une quinzaine de municipalités romandes. La ville de Vernier (GE) est le lieu où les délais sont les plus longs avec de temps d’attente pouvant dépasser les 24 mois – 39 cas sur 261 nouveaux inscrits en 2017-2018. Une autre commune genevoise arrive juste derrière. Il s’agit de Lancy qui confesse un temps d’attente moyen de 15 mois dans les trois dernières années. La région de Lavaux-Oron, dans le canton de Vaud, complète le podium avec 12 mois d’attente. À l’inverse, La Gruyère (FR), Martigny (VS) et, plus surprenant, La Chaux-de-Fonds (NE) assurent ne pas souffrir de délai d’attente.

Ces chiffres donnent un bon panorama de la difficulté rencontrée par des parents souhaitant placer leur enfant en garderie publique. Pour rappel, la crèche est la forme d’accueil extrafamilial la plus répandue de Suisse. 28% des enfants âgés entre 0 et 4 ans y sont placés, selon l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS). Cependant, ces statistiques ne disent pas tout de la situation de ces villes. Ce n’est pas parce qu’une commune est plutôt basse dans notre recensement que les structures sont forcément plus adaptées qu’ailleurs. Différents facteurs jouent un rôle. Voici lesquels.

Pour en savoir plus, consultez le site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L’application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad. (Le Matin)

Créé: 10.02.2018, 23h00

Cet article est disponible en intégralité sur notre epaper

Déjà abonné ?

Identifiez-vous pour accéder à l'epaper

Pas encore abonné ?

Découvrez nos offres d'abonnement:

Numerique

Accès numérique illimité

Dès CHF 10.- par mois

Numerique Plus

Accès numérique illimité

+

Dès CHF 29.- par mois

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Les enquêtes du matindimanche