Mardi 16 octobre 2018 | Dernière mise à jour 16:39
Crucifix (2003), d'Elisabeth Ohlson Wallin.

Crucifix (2003), d'Elisabeth Ohlson Wallin. Image: Elisabeth Ohlson Wallin

Religion «Le protestant a du mal à penser le corps»

Le magazine romand «Réformés» a choqué avec une photo montrant un couple gay. Que révèle ce scandale? L’analyse du corédacteur en chef Gilles Bourquin.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En publiant la photo «Crucifix» d’Elisabeth Ohslon Wallin dans le magazine Réformés, vous avez suscité une tempête de protestations. Vous vous y attendiez?

Non, aucun de nous ne s’y attendait. Nous avons reçu environ 250 mails qui, dans leur grande majorité, expriment des émotions plus que des réflexions. Leurs auteurs se disent choqués, scandalisés, déçus voire trahis. C’est la réaction d’une minorité qui souffre de ne pas retrouver dans l’Église l’Évangile auquel elle croit. Certains mails nous ont été envoyés plusieurs fois, ce qui laisse supposer que la réaction est en partie organisée. Mais il y a aussi un emballement dans un mouvement de colère qui se communique d’une personne à l’autre. On dira qu’on a fait le buzz, c’est vrai, mais un buzz un peu triste… On constate la grave blessure causée à l’Église par cette difficulté à penser le corps et l’homosexualité dans le christianisme.

Que révèlent ces réactions?

Un profond clivage qui dépasse les murs de l’Église institutionnelle. Il traverse l’ensemble de la société en opposant des conceptions conservatrices et dures à d’autres plus libérales. Au sein des Églises réformées, ce clivage se joue entre les conservateurs et les évangéliques d’un côté et, de l’autre, les chrétiens qu’on peut qualifier de «progressistes» ou de «libéraux». Ceux qui se disent scandalisés sont soit traditionnalistes, soit évangéliques. S’ils réagissent aussi vivement, c’est qu’ils se sentent appartenir à un monde ancien et menacé dans sa survie.

Pour en savoir plus, consultez le site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L’application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad. (Le Matin)

Créé: 04.02.2018, 09h58

Cet article est disponible en intégralité sur notre epaper

Déjà abonné ?

Identifiez-vous pour accéder à l'epaper

Pas encore abonné ?

Découvrez nos offres d'abonnement:

Numerique

Accès numérique illimité

Dès CHF 10.- par mois

Numerique Plus

Accès numérique illimité

+

Dès CHF 29.- par mois

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Les enquêtes du matindimanche