Jeudi 24 mai 2018 | Dernière mise à jour 02:10
En Europe, 68% des adolescents consomment des boissons énergisantes, selon une étude datant de 2013.

En Europe, 68% des adolescents consomment des boissons énergisantes, selon une étude datant de 2013. Image: Sven Simon/DDP Images

Santé Un jeune sur deux réagit mal aux boissons énergisantes

Une étude canadienne révèle que, parmi les consommateurs de 12 à 24 ans, 55,4% disent avoir ressenti au moins un effet indésirable. En Suisse, des spécialistes demandent des règles plus strictes.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Avec leurs taureaux, leurs sportifs de l’extrême et autres super héros, les boissons énergisantes sont pleines de promesses. Mais des spécialistes s’inquiètent de leurs conséquences, en particulier sur les ados. Une étude, sortie le 15 janvier dans la publication de l’association médicale canadienne CMAJ Open, montre l’ampleur du phénomène. Parmi les jeunes qui ont déjà bu ce produit, un sur deux dit avoir ressenti au moins un effet secondaire.

En détail, 2055 Canadiens de 12 à 24 ans ont répondu à un questionnaire en 2015. Parmi eux, 1516 ont déclaré avoir déjà bu ces boissons. De ces consommateurs, 55,4% ont expérimenté au moins un effet indésirable, tel que pouls rapide, maux de tête, difficulté à dormir et même, dans de rares cas, des convulsions (voir ci-contre). En outre, 3,1% des sondés ont sollicité une aide médicale ou envisagé de le faire. Pas seulement la caféine

La caféine est montrée du doigt. 2,5 décilitres de boisson énergisante en contiennent quelque 80 milligrammes. Mais si les effets décrits sont cohérents avec cette substance, ils sont plus fréquents que chez les jeunes buvant du café, notent les chercheurs canadiens. Leur explication? On trouve dans ces boissons d’autres stimulants tels que du sucre, des vitamines, de la taurine ou des extraits de plante. Or, ceux-ci pourraient avoir des effets indépendants, ou interagir avec la caféine. Le mode de consommation, avec de l’alcool ou en faisant du sport, peut aussi compter.

Pour en savoir plus, consultez le site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L’application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad. (Le Matin)

Créé: 20.01.2018, 22h42

Cet article est disponible en intégralité sur notre epaper

Déjà abonné ?

Identifiez-vous pour accéder à l'epaper

Pas encore abonné ?

Découvrez nos offres d'abonnement:

Numerique

Accès numérique illimité

Dès CHF 10.- par mois

Numerique Plus

Accès numérique illimité

+

Dès CHF 29.- par mois

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Les enquêtes du matindimanche