Vendredi 14 décembre 2018 | Dernière mise à jour 08:12
La députée Verte Lea Steinle interdite d’entrée au parlement bâlois avec son bébé espère que sa mésaventure fera avancer la cause des mères engagées en politique.

La députée Verte Lea Steinle interdite d’entrée au parlement bâlois avec son bébé espère que sa mésaventure fera avancer la cause des mères engagées en politique. Image: Yvain Genevay/LMD

Politique Une élue bâloise vote avec son bébé: «Il faut que ça entre dans les moeurs»

Les députés de Bâle-Ville se souviendront longtemps de cette semaine. Mercredi, leur session est devenue houleuse quand le président a interdit d’entrée une élue qui avait amené son enfant avec elle.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La séance du parlement de Bâle-Ville a pris une drôle de tournure lors de son rassemblement mensuel de novembre. Une jeune maman a été expulsée de la salle des débats. Le prétexte invoqué par le premier citoyen du canton? Elle est entrée dans le cénacle pour voter alors qu’elle portait son fils sur le ventre. Un débat houleux s’en est suivi.

À 31 ans, Lea Steinle, l’élue Verte bâloise dont toute la Suisse a parlé cette semaine, n’a rien perdu de son sourire lorsqu’elle nous salue avec son enfant sur le ventre. «Cela vous choque, vous?» questionne-t-elle d’entrée. Lors de l’entretien accordé au «Matin Dimanche», elle avoue tout de même que les derniers jours ont été usants. Est-elle dégoûtée? «C’est difficile à vivre mais c’est important de se battre pour que la société change. Je ne suis pas découragée. Mon fils m’aide à garder le cap.» Posé sur la table, son téléphone ne cesse de sonner. «Je ne connais pas les numéros. Il s’agit sans doute de journalistes. Je n’ai pas envie de répondre. Toutes ces répercussions médiatiques, je trouve ça fou. Cette affaire m’épuise beaucoup plus que de m’occuper de mon bébé.»

Interdite d’entrée

Mais que s’est-il passé en réalité lors de cette séance du mercredi 21 novembre 2018 au parlement de Bâle-Ville? La session avait pourtant débuté de la plus protocolaire des manières. Lea Steinle s’est installée hors de l’hémicycle, dans le hall, avec son petit garçon, âgé de deux mois et demi. Elle attend que sa maman vienne le récupérer. L’attente ne doit durer qu’une vingtaine de minutes. Durant ce laps de temps, un vote important est annoncé. Elle pénètre dans la salle pour presser le bouton et accepter une motion pour l’interdiction du plastique, un sujet cher à sa fraction politique.

Pour en savoir plus, consultez le site du Matin Dimanche sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L’application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad. (Le Matin)

Créé: 24.11.2018, 22h22

Cet article est disponible en intégralité sur notre epaper

Déjà abonné ?

Identifiez-vous pour accéder à l'epaper

Pas encore abonné ?

Découvrez nos offres d'abonnement

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Les enquêtes du matindimanche