Dimanche 21 octobre 2018 | Dernière mise à jour 08:18

Enveloppes Les fascias, ces méconnus qui suscitent, enfin, un intérêt

Longtemps ignorés, ces tissus conjonctifs rencontrent un nouvel intérêt des scientifiques. Car ils sont riches en éléments de transmission de la douleur et pourraient éclairer de nombreux maux inexpliqués.

De quoi on parle

Les fascias, grands oubliés de la médecine moderne, seraient-ils la clé de ces nombreux maux de dos sans cause précise? C’est ce que suggère un documentaire, récemment diffusé sur la chaîne franco-allemande Arte, «Les fascias, les alliés cachés de notre organisme». Alors que les connaissances sur le rôle et les fonctions de ces tissus, omniprésents dans notre corps, sont limitées, de récentes recherches ont ouvert des pistes prometteuses.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les fascias. Rares sont ceux qui, sans formation médicale ou paramédicale, en ont déjà entendu parler. Et pourtant ces membranes constituées de tissu conjonctif sont présentes sur la totalité de notre corps. Longtemps considérés comme de simples enveloppes, ils n’ont pas attiré l’attention des scientifiques… qui sont peut-être passés à côté d’un élément fondamental du corps humain. C’est du moins ce que soutiennent aujourd’hui certains praticiens (physiothérapeutes, ostéopathes, fasciathérapeutes…) et scientifiques. Omniprésents, de nos orteils jusqu’au crâne, ces fascias seraient la clé pour expliquer certains dysfonctionnements jusqu’ici mal compris par la médecine. Maux de dos ou douleurs sans cause identifiée, les fascias sont-ils les responsables et/ou la solution?

De simples déchets

Carla Stecco est professeure d’anatomie à l’Université de Padoue (Italie). Elle est une des rares scientifiques qui travaillent sur les fascias. Pour expliquer ce qu’est le tissu fascial à ses étudiants, elle utilise… un pamplemousse! Les différentes structures qui séparent les quartiers et soutiennent la pulpe du fruit seraient une bonne représentation des fascias qui entourent les muscles humains. «Les fascias forment un organe à part entière, estime la spécialiste. Les ignorer serait comme ignorer les nerfs ou les vaisseaux sanguins!»

La chercheuse italienne, à l’origine d’un atlas réputé des fascias humains, a fondé ses travaux sur les dissections qui lui ont permis de mieux comprendre l’organisation de ces tissus, qui forment un véritable réseau dans l’organisme. Mais pourquoi ses confrères n’ont-ils pas plus étudié ces structures si nombreuses?

Pour en savoir plus, consultez le site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L’application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad. (nxp)

Créé: 03.03.2018, 23h00

Cet article est disponible en intégralité sur notre epaper

Déjà abonné ?

Identifiez-vous pour accéder à l'epaper

Pas encore abonné ?

Découvrez nos offres d'abonnement:

Numerique

Accès numérique illimité

Dès CHF 10.- par mois

Numerique Plus

Accès numérique illimité

+

Dès CHF 29.- par mois

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Les enquêtes du matindimanche