Mardi 22 août 2017 | Dernière mise à jour 08:53
Selena Gomez peut être une grande actrice quand on la prend au sérieux: elle l’a prouvé dans «Spring Breakers», en 2012, où elle jouait une ado perdue et tourmentée.

Selena Gomez peut être une grande actrice quand on la prend au sérieux: elle l’a prouvé dans «Spring Breakers», en 2012, où elle jouait une ado perdue et tourmentée. Image: Steve Granitz/Getty Images

Phénomène Selena Gomez, ex-princesse de Disney, a réussi à se démarquer

Propulsée vers la gloire, qui lui a brûlé les ailes, la jeune actrice veut changer son image d’ado star pour devenir enfin crédible comme adulte. Elle produit notammentune série sur le suicide des ados.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Elle fait partie de ses kids de Hollywood qui ont eu une carrière éclair grâce à l’empire Disney, faiseur de stars. Comme Lindsay Lohan, Demi Lovato ou Miley Cyrus, Selena Gomez, Texane d’origine mexicaine par son père, grimpe dès 12 ans à bord de la machine Disney, qui, après l’avoir repérée dans la série pour enfants «Barney and Friends», l’achète avec un contrat en or. Encouragée par sa mère, actrice, elle commence par donner la réplique à la toute jeune Miley Cyrus dans «Hannah Montana». Selena fait si bien le job qu’elle décroche le rôle principal dans «Les sorcières de Waverly Place», sur Disney Chanel, mélange un brin niais entre «Charmed» et «Ma sorcière bien-aimée». Gamine aux tresses soignées, elle est mignonne à croquer. Son grand naturel devant les caméras fait le reste. De 2007 à 2013, elle enchaînera 107 épisodes de cette sitcom sans génie, suivie par 10 millions de fans. Mais elle n’y trouve déjà pas son compte.

Amour toxique

Cadrée dans des scénarios au vide abyssal, elle se sent broyée par la machine. Incapable de se voir grandir dans ce rôle archiformaté, elle suffoque et casse son contrat avec Disney. Premier acte libérateur. Désormais elle veut chanter. C’est elle, déjà, qui interprétait le générique des «Sorcières de Waverly Place». Après avoir signé un contrat avec Interscope Records, le label d’Eminen et de Lady Gaga, elle sort son premier album, «Kiss and Tell», en 2009. Puis fait danser la planète electro pop avec le hit «Round & Round». Justement la petite tourne autour de Nick Jonas, ex-membre des Jonas Brothers, et Taylor Lautner, échappé de «Twilight». Brèves amourettes! C’est Justin Bieber, l’idole masculine pour ados, qui a été et reste encore – malgré sa liaison actuelle avec l’auteur-compositeur The Weeknd – le grand amour de Selena Gomez. Une relation d’abord clandestine, émaillée de crises, qui se révèle à la fois magique et toxique. L’enfer des sentiments la fait vaciller.

Pour en savoir plus, consultez le site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L’application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad. (Le Matin)

Créé: 13.08.2017, 09h03

Cet article est disponible en intégralité sur notre epaper

Déjà abonné ?

Identifiez-vous pour accéder à l'epaper

Pas encore abonné ?

Découvrez nos offres d'abonnement:

Numerique

Accès numérique illimité

Dès CHF 12.- par mois

Numerique Plus

Accès numérique illimité

+

Dès CHF 12.- par mois

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les enquêtes du matindimanche