Dimanche 22 juillet 2018 | Dernière mise à jour 18:21
Paid Post

Ne pas accepter de payer plus de primes maladie que nécessaire

En 2018 aussi, les primes maladie vont sérieusement grimper. Notre astuce: refusez de payer plus que nécessaire et prenez les choses en main. Les comparatifs et la notification des primes sont faits pour ça.

Ce contenu est un Paid Post de notre client


Un Paid Post est un contenu publicitaire, identifié comme tel, fourni par nos clients ou rédigé par notre service Commercial Publishing sur mandat. Les Paid Posts sont de la publicité et ne peuvent pas être considérés comme des articles rédactionnels.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Selon une enquête Comparis, un Suisse sur deux craint que les primes maladie n’augmentent à nouveau fortement l’année prochaine – de 5 % en moyenne.

S’il n’existe pas de solution miracle contre l’augmentation des primes, il est souvent possible de réduire significativement le choc en passant à une caisse maladie moins chère. Attention toutefois: la résiliation doit être effectuée d’ici au 30 novembre! Passé ce délai, la police d'assurance en cours, souvent plus chère, continue de courir l’année suivante.

Celles et ceux qui n’acceptent pas de payer les primes élevées de leur caisse maladie ont tout intérêt à chercher suffisamment tôt une alternative moins chère. Le temps est compté: les primes 2018 ne seront communiquées que fin septembre 2017 et les différentes offres ne pourront être comparées qu’à partir de ce moment-là.

Pour vous aider à ne pas manquer la date et à ne pas payer plus que nécessaire pour votre caisse maladie, Comparis.ch vous propose une notification des primes gratuite. Inscrivez-vous ici et dès que les tarifs seront publiés, vous recevrez les meilleures offres et votre potentiel d'économies individuel, lettre de résiliation incluse, directement dans votre boîte mail. Cela n’a jamais été aussi rapide!