Dimanche 20 août 2017 | Dernière mise à jour 15:12

Suisse Un centre fédéral pour requérants aux Verrières

Berne a choisi la commune neuchâteloise pour implanter une structure accueillant les requérants les moins coopératifs.

Image: Archives/Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Confédération ouvrira le premier centre spécifique dans le cadre des procédures d'asile accélérées aux Verrières (NE). D'une capacité maximale de 60 personnes, il accueillera les requérants qui perturberaient le fonctionnement des centres fédéraux.

La Confédération, le canton de Neuchâtel et la commune des Verrières ont signé une déclaration d'intention et conclu une convention fixant les conditions de gestion et d'occupation du centre, indique le Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM) mardi soir dans un communiqué. A cette occasion, la population verrisanne a été conviée à une séance d'information.

Les autorités fédérales ont acquis un bien immobilier sis aux Grands-Cernets auprès d'un propriétaire privé. Elles ne prévoient pas de construction supplémentaire, néanmoins des travaux de transformation et d'adaptation aux normes doivent être réalisés.

Requérants perturbateurs

Au nombre de deux en Suisse, les centres spécifiques doivent accueillir les requérants d'asile qui perturbent le bon fonctionnement des centres fédéraux ou se comportent de manière à troubler l'ordre public ou à porter atteinte à la sécurité, explique le SEM.

Le centre des Verrières est le premier, mais la date de son ouverture n'est pas encore fixée. Le second se trouvera en Suisse alémanique. Son emplacement est en discussion.

La révision de la loi sur l'asile a été approuvée par le peuple en juin. Elle prévoit que tous les acteurs de l'asile soient réunis dans de grands centres fédéraux afin d'y mener les procédures plus rapidement et de libérer plus vite des capacités parmi les 5000 places prévues. Les demandeurs d'asile bénéficieront en outre d'une assistance juridique gratuite.

Maximum 140 jours

Les requérants pourront séjourner au maximum 140 jours dans ces centres spécifiques, qui ne sont pas des structures fermées, souligne le SEM. Le personnel d'encadrement et de sécurité y sera renforcé.

Durant la première année, le centre des Verrières n'hébergera pas plus de 20 personnes, avant d'atteindre progressivement la capacité maximale de 60 places.

Avec l'entrée en vigueur de la nouvelle loi, les personnes séjournant dans ces établissements seront assignées à un lieu de résidence et interdites d'entrer dans une région déterminée. (ats/nxp)

Créé: 08.11.2016, 20h19

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.