Mardi 19 novembre 2019 | Dernière mise à jour 14:00

Transport aérien EasyJet décroche un nouveau record

La compagnie aérienne britannique à bas coûts, très présente à Genève et à Bâle, a transporté 81,6 millions de passagers en 2017.

Des avions easyJet sur le tarmac de Cointrin.

Des avions easyJet sur le tarmac de Cointrin. Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les nouveaux chiffres d'EasyJet dévoilés ce vendredi représentent un nouveau record de fréquentation, correspondant à une hausse de 9,6% par rapport à l'année précédente.

Ce chiffre place easyJet parmi les poids lourds européens du secteur, derrière des groupes comme IAG (British Airways et Iberia entre autres) et ses 105 millions de passagers, ou la compagnie irlandaise à bas coûts Ryanair, numéro un en Europe avec 129 millions de passagers.

EasyJet a bénéficié d'un taux de remplissage de ses avions en amélioration, à 93% fin décembre, contre 91,5% un an plus tôt, selon un communiqué. Il a dans le même temps augmenté ses capacités de 7,8%.

La compagnie compte poursuivre sur sa lancée en 2018. Elle prévoit de transporter environ 90 millions de passagers, ce qui constituerait un nouveau record.

Elle va s'appuyer en particulier sur le rachat validé en décembre de certains actifs de la compagnie insolvable Air Berlin, avec 25 Airbus A320 sur l'aéroport berlinois de Tegel, ainsi que les liaisons court-courrier correspondantes.

Nouveau patron

Pour la compagnie, l'année 2017 a marqué un tournant puisqu'elle s'est dotée en décembre d'un nouveau directeur général, un vétéran de l'industrie du voyage, le Suédois Johan Lundgren, qui a remplacé Carolyn McCall, partie vers le groupe de télévision ITV.

EasyJet s'est également activée pour se préparer au Brexit, prévu en mars 2019 et qui pourrait rebattre les cartes du ciel européen.

Basée à Luton, dans le nord de Londres, easyJet a annoncé en juillet la création d'une nouvelle compagnie, easyJet Europe, qui sera installée à Vienne et permettra à l'entreprise britannique de continuer de voler sans entrave dans l'Union européenne quelle que soit l'issue des négociations entre Londres et Bruxelles. (ats/nxp)

Créé: 05.01.2018, 09h12

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.