Mercredi 23 octobre 2019 | Dernière mise à jour 10:16

Eau Evian croit aux bouteilles en plastique recyclé

Evian, filiale de Danone, s'est engagé à réduire son empreinte carbone en recourant à du plastique recyclé dans ses emballages.

Depuis le mois d'avril, Evian est une marque certifiée neutre en carbone sur le marché Suisse.

Depuis le mois d'avril, Evian est une marque certifiée neutre en carbone sur le marché Suisse. Image: archive/photo d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'ambition d'Evian, de réduire la pollution avec le plastique, se heurte à une pénurie de matière première, aggravée par des taux de recyclage encore insuffisants.

Depuis le mois d'avril, Evian est une marque certifiée neutre en carbone sur le marché Suisse par l'organisme Carbon Trust, a annoncé Frederic Haas, directeur d'Evian pour le marché suisse, devant la presse réunie mercredi à Publier, près d'Evian-les-Bains, en France voisine, lequel représente l'unique site d'embouteillage dans le monde. La certification est délivrée par pays et pour une durée d'un an, mais M. Haas a rappelé que l'entreprise s'est engagée à ce que tous ses marchés de par le monde l'obtiennent d'ici 2020.

Le choix de la Suisse s'est fait en raison du chiffre d'affaires qu'Evian y réalise mais aussi de la proximité géographique du site d'embouteillage, qui diminue d'autant les émissions de carbone (CO2) lors du transport. En 2018, la part de marché d'Evian sur le segment des eaux minérales naturelles plates en Suisse s'est élevée à 50%, devançant Vittel, appartenant à Nestlé, puis l'eau de marque Migros.

«En tant qu'acteur majeur du marché, nous avons une responsabilité particulière de l'ordre de l'exemplarité», a souligné M. Haas. Si l'on considère l'ensemble des marques de boissons non alcoolisées en Suisse, la filiale du groupe alimentaire français Danone occupe la troisième place, selon les chiffres communiqués par ses représentants.

Le plastique, le nerf de la guerre

L'emballage des bouteilles, à base de polyéthylène téréphtalate (PET), représente le principal poste d'émissions de CO2 - de l'ordre de 50% du total de l'empreinte carbone, a expliqué Cathy Le Hec, directrice des ressources en eaux et environnement. «C'est très important qu'une bouteille en plastique redevienne une bouteille en plastique». Pour ce faire, 100% des bouteilles d'Evian sont recyclables.

Pourtant, l'industriel ne parvient pas à produire des contenants entièrement à base de PET recyclé (rPET), faute de matière première en quantité suffisante. «Recycler le plastique c'est bien, mais encore faut-il pouvoir le collecter plus facilement et dans plusieurs pays», a commenté Samuel Marot, directeur du site d'embouteillage d'Evian, d'où sortent 7 millions de bouteilles par jour. En Suisse, l'ensemble de la gamme Evian contient en moyenne 45% de rPET. Seules les gammes «fruits et plantes» et celles en collaboration avec Kusmi Tea n'en incluent pas.

La filière de recyclage du plastique n'est pas assez structurée, selon M. Marot. Et en amont, le consommateur peut aussi mieux faire. «Le geste de tri n'est pas forcément dans les têtes de tout le monde», a reconnu M. Haas. Le taux de recyclage du PET en circulation en Suisse est de 83% alors qu'il n'est que de 50% en France.

M. Haas admet que la marque doit trouver un équilibre entre la demande des consommateurs et ses objectifs durables. Evian propose par exemple une offre «ambulatoire» (on the go) de petits formats de 20, 30 et 33 centilitres qui vise un marché de niche, selon ses représentants. Pour autant, la multiplication de petits contenants en PET ne va pas dans le sens d'une réduction de l'emploi de plastique, dans un contexte où sa collecte n'est pas toujours vertueuse.

Evian n'envisage pas pour le moment de supprimer les petits contenants de sa gamme, pas plus que d'augmenter son prix de vente au litre - qui aurait pour effet de réduire le nombre de bouteilles en plastique en circulation. Le consommateur ne paie pas encore les conséquences de son appétence pour le plastique. (ats/nxp)

Créé: 23.05.2019, 09h07

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.