Mercredi 21 août 2019 | Dernière mise à jour 00:58

Afrique du Sud Ford devant la justice pour un incendie mortel

Le constructeur automobile est accusé d'être responsable de la mort d'un homme brûlé dans un véhicule de la marque.

C'est le modèle Kuga qui est incriminé.

C'est le modèle Kuga qui est incriminé. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le groupe automobile américain Ford a comparu lundi devant un tribunal de la ville sud-africaine du Cap (sud), accusé d'être responsable de la mort d'un homme brûlé vif en 2015 au volant d'un de ses véhicules de modèle Kuga.

Ford avait annoncé en janvier 2017 le rappel de près de 5000 Kuga dotés d'un moteur de 1,6 l de cylindrée en raison d'un problème de refroidissement qui avait provoqué une quarantaine d'incendies en Afrique du Sud.

La famille d'une des victimes, Reshall Jimmy, a décidé de porter l'affaire devant la justice pour faire reconnaître la responsabilité du constructeur.

Ford a nié toute responsabilité dans l'accident mais proposé une indemnisation que la famille a refusée, selon la soeur de Reshall Jimmy, Renisha, citée par la presse locale. Le juge a fixé la prochaine audience au 8 mars prochain.

Au moment du rappel, Ford avait attribué les incidents à des surchauffes et des fuites d'huile susceptibles de s'enflammer au contact d'une partie chaude du moteur. Les modèles Kuga concernés ont été fabriqués entre décembre 2012 et février 2014 à Valence (Espagne).

Aux Etats-Unis, un problème de fuites d'huile et d'essence pouvant causer des incendies avait conduit en 2016 au rappel de 400'000 Ford Escape, le nom du Kuga outre-Atlantique. (afp/nxp)

Créé: 04.02.2019, 14h05

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.