Mercredi 23 octobre 2019 | Dernière mise à jour 15:20

Espace La France prépare une arme antisatellite

Le pays travaille depuis plusieurs années sur une arme permettant de neutraliser les satellites.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour faire face à toutes les menaces, la France compte se doter d'un laser capable de mettre hors d'état de nuire les satellites. «Agir, c'est pouvoir neutraliser un satellite», a expliqué Franck Lefèvre à «France Info».

Le dirigeant de l'Onera (Office national d'études et de recherches aérospatiales) est présent au salon du Bourget avec son organisme. «L'Onera travaille sur une arme laser qui part du sol et vient taper sur le satellite, s'il fait de l'observation il suffit de l'éblouir. On l'empêche ainsi de réaliser sa mission», a précisé le dirigeant.

Le but n'est pas de détruire le satellite. D'autres pays à l'image de l'Inde ou des Etats-Unis ont une autre approche. L'Inde a d'ailleurs dernièrement testé des missiles antisatellites, le souci étant qu'après l'impact des milliers de débris restent en orbite.

Créé: 18.06.2019, 14h17

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.