Lundi 27 janvier 2020 | Dernière mise à jour 21:38

humanitaire Le HCR délocalise des employés de Genève à Amman

Le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a transféré 60 employés de son quartier général de Genève vers la capitale de la Jordanie.

Bureau du haut commissariat aux réfugiés à Genève

Bureau du haut commissariat aux réfugiés à Genève Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Soixante employés ont été transférés à Amman», a affirmé vendredi à l'ats une porte-parole du HCR, confirmant une information du 19:30 de la RTS. Ce transfert touche le personnel du service des technologies et de l'informatique. Le HCR a expliqué ce transfert par la nécessité de faire des économies, alors qu'il est confronté à des besoins en forte hausse dans ses diverses opérations. Il avait déjà décidé de délocaliser plus de 100 personnes à Budapest (Hongrie) il y a quatre ans en économisant ainsi quelque trois millions de francs par an.

Encore 700 employés

«A Genève, un fonctionnaire de niveau moyen coûte 30% plus cher», a indiqué un représentant du HCR. Le budget du siège a été réduit à 9% du total des dépenses de l'agence de l'ONU, qui compte encore près de 700 employés à Genève.

Le 5 octobre dernier, le Haut Commissaire Antonio Guterres avait affirmé qu'en raison de la multiplication des crises, les réserves de l'agence de l'ONU étaient à zéro. Il avait présenté au comité exécutif un budget record pour 2013 de 3,7 milliards de francs.

(ats/nxp)

Créé: 09.11.2012, 14h54

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.