Mardi 25 septembre 2018 | Dernière mise à jour 10:34

Suisse L'hélicoptère d'Air Zermatt accidenté a été sorti de l'eau

Un appareil d'Air Zermatt s'est abîmé dans un petit lac en Valais entre Rarogne et Viège. Le pilote a pu s'extraire de l'épave.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un hélicoptère de la compagnie Air Zermatt sa chuté mercredi dans le bassin d'accumulation d'eau à proximité de l'aérodrome de Rarogne (VS). Blessé, le pilote a pu s'extraire de la carcasse. Il a été héliporté à l'hôpital de l'Ile de Berne.

L'accident a eu lieu dans le cadre d'un exercice de lutte contre les incendies, communique Air Zermatt. Le pilote devait remplir un conteneur d'eau accroché à son hélicoptère, un appareil de type Ecureuil. Lors de cette manoeuvre, l'hélicoptère a touché un câble pour une raison encore indéterminée. Seul à bord, le pilote a pu poser son appareil en urgence dans l'eau.

La Commission suisse d'enquête de sécurité (SUST) a ouvert une enquête, a indiqué la police valaisanne. L'accident a mobilisé les pompiers de la région, la police cantonale et des unités spécialisées qui ont placé des barrages dans la retenue d'eau pour éviter une éventuelle pollution. La carcasse de l'appareil a été sortie de l'eau en fin d'après-midi.

Cet accident ne remet pas en cause les festivités prévues samedi et dimanche autour de la base d'Air Zermatt sur l'aérodrome de Rarogne. La compagnie aérienne célèbre son demi-siècle d'existence avec deux journées portes ouvertes.

(ats/nxp)

Créé: 16.05.2018, 12h06

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.