Lundi 19 novembre 2018 | Dernière mise à jour 11:54

AFFAIRE QUENNEC Hugh Quennec a répondu

Le président de GE Servette a souhaité apporter une réponse dans l'affaire qui lie malgré eux le club genevois et le LHC.

Hugh Quennec réagit

Hugh Quennec réagit Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Trois jours après la conférence de presse organisée par le conseil d'administration du LHC où son nom a été lié au club vaudois, Hugh Quennec a tenu à réagir à travers un communiqué.

Resté muet depuis vendredi soir, Hugh Quennec a choisi de s'exprimer publiquement. Il rappelle la genèse des faits en précisant que c'est en 2007 et avec un Lausanne HC au bord de la faillite qu'il a été approché par le président du club de l'époque pour tenter de sauver le LHC.

"Monsieur Quennec a toutefois décidé, avant de s’engager, de vérifier auprès de plusieurs juristes que sa propre participation au club soit conforme à la réglementation de la Ligue. Cela lui a été confirmé sans aucune réserve", précise le communiqué.

"Agissant en toute transparence vis-à-vis des organes du club, en particulier du conseil d’administration, Monsieur Quennec n’a jamais caché l’existence de sa participation", peut-on lire ensuite. Il ajoute également que le président actuel du conseil d'administration, Me Patrick de Preux, était au courant de la participation du Canado-Suisse et qu'il en avait fait part dans la presse romande en avril 2013.

"Monsieur Quennec a toujours agi de bonne foi, en toute transparence vis-à-vis du club et il n’a jamais commis la moindre violation de la loi ou des règlements en vigueur. Il en fera la démonstration lors de son audition par la Swiss Ice Hockey Federation lors d’une séance fixée le mercredi 23 décembre. C’est en conséquence à la Ligue que Monsieur Quennec réserve ses explications détaillées", conclut le texte que l'on retrouve d'ailleurs sur le site gshc.ch. (SI/Le Matin)

Créé: 21.12.2015, 18h07

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.