Vendredi 3 avril 2020 | Dernière mise à jour 05:00

Suisse Ces poissons méconnus des eaux romandes

Les pêcheurs romands lancent une campagne de sensibilisation pour valoriser de nouvelles espèces locales.

Il est bon pour l'environnement de diversifier la pêche en diminuant la pression sur les espèces les plus demandées.

Il est bon pour l'environnement de diversifier la pêche en diminuant la pression sur les espèces les plus demandées. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les pêcheurs professionnels romands lancent une campagne pour valoriser des espèces peu connues. Ils ont publié sur Internet des recettes basées sur trois produits locaux peu fréquents dans les assiettes: la tanche, le gardon et l'écrevisse.

Cette démarche a été initiée par l'Association des pêcheurs professionnels romands (ASRPP) et la Fondation de La Maison de la rivière, en collaboration avec l'Ecole hôtelière de Lausanne. La campagne s'adresse aussi bien aux cuisiniers professionnels qu'aux gourmets amateurs.

Les partenaires du projet citent dans un communiqué l'exemple de la féra et du brochet, longtemps «méprisés des gastronomes» avant de devenir des incontournables grâce à un travail de promotion. Les pêcheurs souhaitent désormais reproduire cette évolution avec de nouveaux produits.

19 recettes

Dix-neuf recettes sont désormais disponibles gratuitement sur les sites internet de l'ASRPP et de la Maison de la rivière: gravlax de gardons et betterave, terrine de tanche aux petits pois ou encore risotto écrevisse-citron. Ces recettes ont été testées et approuvées lors d'un concours culinaire réalisé au printemps 2019.

Outre la diversité gustative, l'ASRPP explique qu'il est bon pour l'environnement de diversifier la pêche en diminuant la pression sur les espèces les plus demandées par le marché. L'association qui regroupe plus de 80 pêcheurs romands cite l'exemple du lac Léman: sur la trentaine d'espèces de poissons présentes, elles ne sont que cinq à être principalement commercialisées (truite, omble, perche, féra et brochet). (ats/nxp)

Créé: 16.02.2020, 14h32

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.