Jeudi 18 juillet 2019 | Dernière mise à jour 07:53

Tuerie de Daillon (VS) Le tireur était à couteaux tirés avec l’une des victimes

Le marginal de 33 ans qui a tué par balles trois femmes et blessé deux hommes mercredi soir aurait surtout voulu en découdre avec son oncle, qui a survécu.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Si Cédric*, 33 ans, a ouvert le feu sur cinq personnes, mercredi peu avant 21h à Daillon - petit village des hauts de Conthey (VS) -, c’est vraisemblablement suite à un contentieux avec son oncle de voisin, 63 ans. Selon des habitants du village, les deux hommes étaient à couteaux tirés avant le drame.

Le sexagénaire, ancien policier, aurait tenté de raisonner son neveu, qualifié de «zonard» par les gens du quartier. Sous tutelle et sans emploi depuis plusieurs années, Cédric, qui a grandi dans le village, vivait cloîtré dans la maison familiale que lui avaient laissé ses parents au moment de leur divorce. Abandonné par ses parents à 18 ans, le trentenaire aurait depuis passé ses journées à boire et fumer des joints, après avoir été refoulé à l’armée où il rêvait d’être instructeur, puis par le corps des gardes-frontière où il avait postulé. En 2005, il est hospitalisé en psychiatrie pour des problèmes «d’impulsivité». Les armes qu’il détenait avaient été séquestrées puis détruites.

«Il s'est marginalisé tout seul», lâche un habitant qui le connaissait. «Il a tiré sur ses voisins, mais ça aurait pu être nous. Ils étaient au mauvais endroit au mauvais moment.» Les victimes collatérales sont une retraitée de 79 ans, une artiste quinquagénaire d’origine vaudoise et un couple de jeunes parents qui venait de construire une maison à côté de celle de Cédric. Le mari a survécu.

* prénom d'emprunt

Créé: 03.01.2013, 12h44

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.