Dimanche 15 décembre 2019 | Dernière mise à jour 05:32

Dorian Trois vaches emportées par l'ouragan retrouvées sur une île

Le 6 septembre, un mini-tsunami en Caroline du Nord avait entraîné de nombreux animaux dans l'océan. Tous n'ont pas péri.

Les vaches vivent à l'état sauvage sur Cedar Island depuis des générations (photo d'illustration).

Les vaches vivent à l'état sauvage sur Cedar Island depuis des générations (photo d'illustration). Image: Facebook/Carolina Wild Ones

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'ouragan Dorian a traversé la Caroline du Nord le 6 septembre dernier. La tempête a provoqué un mini-tsunami sur Cedar Island, à l'extrêmité ouest de l'État américain. Une grande partie de la faune sauvage qui vit sur ce territoire très plat avait été emporté par une vague de plus de deux mètres, dont 28 chevaux qui avaient péri noyés dans l'océan Atlantique.

Mais toutes les bêtes n'ont pas connu le même sort. Un mois après l'ouragan, une vache était repérée sur North Core Banks, qui fait partie de la barrière insulaire qui se situe au large. Et ces deux dernières semaines, deux autres bovidés ont été vus broutant au même endroit, révèle le «Charlotte Observer».

Emportées sur Cedar Island, les vaches se sont retrouvées sur North Core Banks. Google Maps

Le porte-parole du parc naturel Cape Lookout National Seashore estime que les animaux ont dû nager entre 6 et 8 km, poussées par l'onde de la tempête. Et que sans ces îles sur leur chemin, ils auraient été entraînés dans l'Atlantique où ils se seraient noyés. «Ces vaches auraient certainement une histoire passionnante à raconter», a-t-il ajouté.

Les ramener sur le continent

Il s'agit maintenant d'élaborer un plan pour les rapatrier sur le continent, qu'elles ne peuvent rejoindre par leurs propres moyens. Il faudra certainement les endormir avant de les transporter. Ces trois vaches faisaient partie d'un troupeau d'une vingtaine d'animaux sauvages, dont la plupart sont morts.

M.P

Créé: 14.11.2019, 19h07

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.