Dimanche 21 juillet 2019 | Dernière mise à jour 16:47

Drame dans le Tyrol «Les victimes sont alémaniques»

La scène de l'avalanche meurtrière survenue hier en Autriche est encore bouclée ce jeudi. Un porte-parole de la police informe que les quatre victimes suisses sont germanophones.

Quatre skieurs ont réussi à s'extraire par leurs propres moyens et à avertir les secours.

Quatre skieurs ont réussi à s'extraire par leurs propres moyens et à avertir les secours. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Le groupe de huit skieurs victime de l'avalanche dans le Tyrol vient de la Suisse alémanique», révèle Stefan Eder, porte-parole de la police tyrolienne. Il revient sur un drame survenu hier vers 12h30, dans la commune du Schmirn, près d'Innsbruck. «A l'heure actuelle, le secteur est encore bouclé. Nous devrions pouvoir libérer le périmètre dans le cours de l'après-midi.»

Territoire réputé dangereux

Les quatre victimes décédées dans l'avalanche avaient entre 52 et 75 ans. Ils faisaient de la randonnée à ski sur un territoire réputé dangereux des Alpes de Tux. Il s'agit de l'avalanche la plus meurtrière depuis le début de l'année. Dix-sept personnes sont mortes dans les Alpes autrichiennes en moins de trois mois.

Créé: 16.03.2017, 12h23

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.