Lundi 23 septembre 2019 | Dernière mise à jour 08:25

Boxe Wilder va combattre Joshua cet automne

L'Américain Deontay Wilder et le Britannique Anthony Joshua ont trouvé un accord pour un combat de réunification des titres chez les lourds.

Deontay Wilder.

Deontay Wilder. Image: Archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le match Wilder vs Joshua se déroulera en Grande-Bretagne d'ici la fin de l'année.

Shelly Finkel, un des managers de Wilder, a précisé lundi soir que son boxeur avait accepté une offre du promoteur de Joshua, Eddie Hearn, pour un combat à l'automne. L'accord porterait sur deux matches, avec une revanche aux Etats-Unis l'année prochaine.

Deontay Wilder (32 ans), qui détient le titre de champion WBC, avait garanti fin avril un gain de 50 millions de dollars à Anthony Joshua (28 ans), qui détient les titres IBF, WBA et WBO de la catégorie-reine, pour finaliser d'ici la fin de l'année leur combat très attendu. Si le combat se confirme, ce serait la plus belle affiche chez les lourds depuis des années.

Le vainqueur serait le premier boxeur de l'histoire à détenir en même temps tous les titres de la catégorie. Wilder, vainqueur de ses 40 combats (39 par KO), et Joshua, champion olympique en 2012 lui aussi invaincu en 21 combats (20 victoires avant la limite), sont présentés comme les deux boxeurs qui peuvent redonner à la catégorie des lourds ses lettres de noblesse.

(si/nxp)

Créé: 12.06.2018, 09h45

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.