Dimanche 21 juillet 2019 | Dernière mise à jour 14:30

France Adeline Blondieau se lance en politique

La comédienne a décidé de passer du petit écran à la politique. Elle explique son engagement auprès de l’UMP.

Image: Visual Press Agency

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Passée de «femme de» à comédienne dans diverses séries, dont «Sous le Soleil», Adeline Blondieau a décidé de s’attaquer à un nouveau monde: la politique. La comédienne de 43 ans a effectivement intégré la liste UMP de Nicole Gouéta pour les prochaines élections municipales dans la ville de Colombes, dans les Hauts-de-Seine. «C’est suite à une belle rencontre avec des amis communs que j’ai décidé de m’engager au côté de Nicole Gouéta», a expliqué Adeline Blondieau dans «TV Mag». «Nous avons sympathisé, discuté et elle m’a proposé de m’engager à ses côtés.»

D’après elle, les vues politiques de Nicole Gouéta correspondent bien à ses envies d’une «droite centriste». «Nicole Gouéta est d’une droite relativement modérée, une droite centriste qui me convient parce que je n’aime pas les partis trop marqués», explique l’ex-femme de Johnny Hallyday, tenant visiblement atténuer son engagement qu’elle veut surtout être «une jolie aventure culturelle».

Se mettre à la politique comme on se mettrait au tricot?

Sûrement pas, car pour la comédienne, sa ville, Colombes, demeure l’enjeu principal de cet engagement. «Cela fait 15 ans que j’y vis, j’ai un véritable attachement. J’ai envie d’apporter ma petite pierre à l’édifice dans le domaine culturel. Je serais très fière de pouvoir le faire», ajoute Adeline, et ce n’est pas parce qu’elle s’engage en politique qu’elle tirera un trait sur sa carrière. «Ça ne remettra pas en question tout ce que je fais par ailleurs», confie-t-elle. «Nicole Gouéta m’a clairement dit comment elle voyait les choses et ce qu’elle attendait de moi. Je vais prochainement aller sur le terrain distribuer des tracts, aller à la rencontre des habitants de Colombes et participer à des réunions.»

Créé: 25.02.2014, 11h15

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.