Samedi 19 août 2017 | Dernière mise à jour 22:35

«Star Wars» Anthony Daniels: «C-3PO est un ami fidèle»

L’acteur qui incarne le droïde de protocole dans tous les épisodes de la saga était ce week-end à Morges (VD). Rencontre.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il a souvent raconté que, lors des premières années suivant «Star Wars» les gens ne le reconnaissaient pas dans la rue et lors des castings il n’était reconnu pour rien d’autre que son rôle de C-3PO. A 70 ans, Anthony Daniels n’a, dans sa carrière, incarné pratiquement que le droïde doré de la fameuse saga. Quatre décennies que ça dure, depuis que George Lucas l’a remarqué pour ses qualités de mime (et son corps svelte). Et c’est loin d’être une plaie pour l’acteur anglais, qui a repris son rôle l’an dernier pour l’épisode VII. Alors qu’on googlise la moindre information, les fans se sont davantage familiarisés à son visage. Ceux-ci peuvent même venir à sa rencontre, grâce à la multiplication de rassemblements comme le Swiss Fantasy Show, à Morges (VD). Ce samedi matin au Théâtre de Beausobre, impossible de se tromper quand s’approche de nous un homme très fin aux cheveux blancs: il tient une statuette de C-3PO. «Bonjour», glisse-t-il en français avant d’articuler les jambes de son alter ego en plastique pour le faire asseoir à côté de lui. L’interview peut débuter.

Bienvenue en Suisse! Vous êtes déjà venu par ici?
Oui, la première fois c’était quand j’avais 12 ans. Et un peu plus tard pour le ski, c’était magique.

Pourquoi participez-vous à ce genre d’événement comme ici à Morges?
Je me rends très rarement à des conventions parce que j’aime que ce soit spécial pour moi et pour les fans. Je ne pourrais pas le faire tous les week-ends, c’est seulement deux à trois fois par année. Je participe à la «Star Wars Celebration» – l’an prochain, ce sera en Floride. Et parfois, c’est magnifique de venir à une petite convention créée par des fans, qui ont un énorme plaisir à organiser ça.

«Star Wars» est comme une religion pour les fans. Qu’en pensez-vous?
Je trouve que ça devient délicat quand les gens parlent de quelque chose comme d’une religion. «Star Wars» est vraiment pour tout le monde. J’aimerais qu’il y ait un autre mot que «fan». Les fans ne sont pas des personnes folles. Je n’en ai jamais rencontré. Ce sont juste des gens qui ont toutes sortes de passe-temps et qui aiment le film pour différentes raisons. Pour les méchants, les robots, les héros…

Avez-vous rencontré beaucoup de fans qui ont le costume de C-3PO?
Dans le monde, je crois qu’il y a seulement cinq ou six personnes qui se sont confectionné le costume. J’adore leur dévouement à faire ce travail alors que porter ce costume est très inconfortable, comme une armure de chevalier. Mais ils aiment bien la façon dont les autres les regardent.

Le tournage de l’épisode VIII de «Star Wars» est-il terminé?
Oui, il y a quelques semaines. Et bien sûr… (il pouffe) je ne peux rien dire! L’effet de surprise doit être gardé. Mais je peux vous dire que j’ai eu énormément plaisir à travailler sur ce tournage. Vous savez, C-3PO est dans tous les épisodes!

A votre avis, quelle est l’importance de C-3PO dans la saga?
Ce n’est pas un héros. Mais il est presque comme la main d’un parent à son enfant qui l’aide à traverser la route. Vous êtes en sécurité avec lui. Vous savez qu’il est dans les alentours, que ça ira pour lui et que ça ira pour vous.

Qu’est-ce que vous n’aimez pas en C-3PO?
Il s’inquiète trop, parfois. Pour les autres mais aussi pour lui, ce qui est une caractéristique humaine. En fait, il n’y a rien que je n’aime pas chez lui. J’admire sa loyauté, son amitié.

Vous souvenez-vous de la première fois où vous vous êtes glissé dans sa carapace?
C’était horrible! (Rires.) Ça me faisait mal partout! Il y avait aussi le fait que je ne pouvais pas communiquer avec les gens, ils ne parvenaient pas me regarder dans les yeux, c’était comme si je n’existais pas. Mais j’ai fait un sacré effet sur l’équipe de tournage! Pour les nouveaux films, le costume a été refait en impression 3D et c’est bien plus rapide à enfiler.

Vous n’avez jamais imaginé abandonner ce rôle?
La magie de C-3PO est qu’il a toujours la même apparence. Il ne vieillit pas. (Rires.) Oui, un jour, si je ne vois plus l’intérêt de l’incarner, j’arrêterai. Parce que la vie suit son cours et j’aimerais faire d’autres choses. Mais je ne l’abandonnerai jamais. Peut-être que c’est lui qui m’abandonnera, je ne sais pas. Mais il a été un ami fidèle.

Qu’est-ce que vous faites, en général, à Halloween?
(Il éclate de rire.) C’est une très bonne question! Je verrouille la porte et je ferme les volets, comme ça les enfants ne peuvent pas voir que je suis là.

Pas de costume?
Sûrement pas! N’oubliez pas que Dark Vador est le père de C-3PO. Donc, pour lui, c’est tous les jours Halloween! (Le Matin)

Créé: 24.10.2016, 06h47


Sondage

Faut-il établir une liste noire fédérale pour les éleveurs qui maltraitent les animaux?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.