Samedi 11 juillet 2020 | Dernière mise à jour 03:56

France Camélia Jordana se fait massacrer sur les réseaux sociaux

La chanteuse, invitée de «On n'est pas couché», a affirmé ne pas se sentir en sécurité «face à un flic en France». Ses propos lui ont valu des réactions très musclées sur Twitter.

Les propos de Camélia Jordana sur France 2 ne sont pas passés inaperçus.

Les propos de Camélia Jordana sur France 2 ne sont pas passés inaperçus. Image: Capture écran France 2

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un débat ayant opposé l’écrivain Philippe Besson et la chanteuse Camélia Jordana à propos des policiers dans «On n'est pas couché», samedi soir sur France 2, fait scandale, en France.

«Quand j’ai les cheveux frisés, je ne me sens pas en sécurité face à un flic en France. Ils sont censés nous protéger, mais il y a des milliers de personnes qui ne se sentent pas en sécurité face à un flic, et j’en fais partie», a affirmé Camélia Jordana.

Malgré les tentatives de Besson de ramener le débat sur le comportement parfois dangereux des manifestants, obligeant la police à user de méthodes musclées, la chanteuse a poursuivi: «Je ne parle pas des manifestants, je parle des hommes et des femmes qui vont travailler tous les matins en banlieue et qui se font massacrer pour nulle autre raison que leur couleur de peau. C’est un fait.»

Les propos Camélia Jordana lui ont valu des réactions outrées sur les réseaux sociaux. Le Ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner lui-même, a réagi: «Non madame, «les hommes et les femmes qui vont travailler tous les matins en banlieue» ne se font pas «massacrer pour nulle autre raison que leur couleur de peau».Ces propos mensongers et honteux alimentent la haine & la violence. Ils appellent une condamnation sans réserve», a-t-il écrit sur Twitter.

De son côté, le syndicat de police Alliance annonce saisir le procureur de la République.

L.S.

Créé: 25.05.2020, 08h02

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.