Mercredi 27 mai 2020 | Dernière mise à jour 11:13

Injures George Michael insulte des chrétiens américains

Le chanteur agonit les extrémistes qui ont prié pour qu’il ne soit plus de ce monde.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A ceux qui en doutaient, le chanteur George Michael prouve qu’il a recouvré la santé et retrouvé l’usage de la parole, plutôt verte, du moins sur Twitter. Sur son compte, il a copieusement injurié les Christians for A Moral America (CFAMA) qui ont prié pour sa mort.

Ce groupe chrétien extrémiste s’était manifesté au moment où l’artiste était hospitalisé à Vienne à la fin de l’année dernière. George Michael souffrait alors d’une pneumonie sévère. Sa santé avait tellement inquiété ses proches que l’on avait craint pour ses jours.

Ce qui gêne les CFAMA, c’est que George Michael soit ouvertement homosexuel. Ils redoutaient qu’il ait contracté le sida plutôt qu’une pneumonie. De ce simple fait, selon eux, il méritait de mourir. La réponse très crue, en anglais, de l’artiste donne ceci: «Totally f**ked up c*ksucking b*****ds.» Il ajoute: «Ces gens ont trouvé un prétexte dans l’interprétation des Saintes Ecritures. (…) Mais je sais qu’il existe des chrétiens dévoués, vraiment formidables, des hommes et des femmes animés de bonnes intentions et qui vivent dans la générosité.»

Créé: 05.01.2012, 08h11

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.